Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

TELEPERFORMANCE

TEP - FR0000051807 SRD PEA PEA-PME
313.200 € +0.10 % Temps réel Euronext Paris

Teleperformance : La numérisation des services dope Teleperformance, qui atteint un sommet en Bourse

lundi 12 avril 2021 à 15h57
Teleperformance affiche d'excellents résultats en ce début d'année

(BFM Bourse) - Absolument pas freinée par la crise sanitaire, la trajectoire de croissance de Teleperformance devrait encore s'accélérer en 2021, au vu du niveau d'activité exceptionnel enregistré sur les trois premiers mois de l'année. Le titre vole de record en record et le groupe pèse désormais près de 20 milliards d'euros.

La croissance folle de Teleperformance se poursuit. Pour vous donner une idée de l'impressionnante progression de l'activité du groupe, ses revenus sur les trois premiers mois de l'exercice 2021 (1,71 milliard) sont supérieurs à ceux enregistrés il y a 5 ans... sur les six premiers mois de l'exercice 2016 (1,69 milliard). Après avoir signé l'an dernier un 10e exercice consécutif de croissance organique (le 8e à plus de 5% de croissance dont les deux derniers à plus de 10% - avec un record à 11,6% en 2021), le spécialiste mondial de la relation client a fait part d'un bond de 35,9% de son chiffre d'affaires à périmètre et changes constants sur les trois premiers mois de son exercice 2021.

"Cette évolution est très supérieure à nos estimations puisque nous retenions 1,57 milliard d'euros (soit une croissance organique de 22,7%)" souffle Oddo BHF. Le consensus misait pour sa part sur une progression de 21,4%. "La croissance est ressortie plus forte que prévu et pourrait entraîner une hausse de 3 à 5% de l'action aujourd'hui (ce lundi, NDLR), même si cette dernière s'est déjà très bien comportée ces derniers temps" estimait pour sa part l'analyste de Morgan Stanley dans une note publiée avant l'ouverture. L'expert qualifie les chiffres de croissance comme étant "étonnamment élevés" compte tenu des facteurs sous-jacents, largement similaires à ceux des 12-24 derniers mois.

30ème capitalisation de la Bourse parisienne

Dans un marché atone, le titre Teleperformance enregistre à ce stade la 2e meilleure performance de l'indice phare (derrière Veolia, après l'épilogue du combat qui l'opposait à Suez), avec un gain de 2,1% à 326,9 euros. Fort d'une hausse de 21,5% depuis le 1er janvier (de 330% sur 5 ans et de plus de 1.000% sur 10 ans), le titre qui a intégré le CAC en juin dernier atteint un nouveau plafond historique. De 50e capitalisation boursière en février 2020, le plus si discret champion tricolore de la croissance grimpe aujourd'hui au 30e rang, avec une valorisation de 19,2 milliards d'euros.

Pour parvenir à cette "progression record des activités", le spécialiste des centres d'appels a su tirer profit de deux conséquences de la pandémie, à savoir la numérisation de l'économie et les campagnes de vaccination massives. La "forte dynamique commerciale" sur la numérisation "accélérée" des clients du groupe reste "de très loin" le premier levier de croissance de l'entreprise, suivi "des activités d'assistance" à "une quinzaine de gouvernements" dans leur campagne de vaccination, a ainsi expliqué Olivier Rigaudy, directeur général délégué de Teleperformance, lors d'une conférence téléphonique lundi.

"Le groupe a bénéficié tout particulièrement en ce début d’année d’une forte dynamique commerciale en Europe continentale et dans la zone ibérico-LATAM" (Amérique latine, Espagne et Portugal) précise le PDG du groupe Daniel Julien cité dans le communiqué. "Il a également profité d’un effet de base positif, la crise sanitaire mondiale ayant commencé en mars 2020" tempère-t-il, modeste, alors que Teleperformance avait réussi à afficher une croissance organique de 6% au premier trimestre 2020.

Déploiement des services d'assistance

"La progression très soutenue des activités a reposé principalement sur la forte dynamique commerciale des activités "core services" (relation et acquisition clients, services techniques, NDLR) & D.I.B.S (pour "Digital Integrated Business Services", NDLR) dans un contexte de développement accéléré de l'économie digitale. Elle a aussi bénéficié de l'accélération du déploiement des services d'assistance sur la Covid-19 auprès des gouvernements, qui a représenté plus de 40% de la croissance du groupe à données comparables sur le trimestre" détaille Teleperformance.

Fort de ce très bon début d'année, Teleperformance relève son objectif de croissance annuelle et vise à présent une hausse d'au moins 12% à données comparables, contre un objectif de croissance "d'au moins +9%" annoncé précédemment. Pour rappel, le groupe avait tablé sur une progression de ses revenus de 6% en 2020 pour finalement dévoiler un bond de 11,6% sur l'exercice 2021 grâce à une très nette accélération lors des six derniers mois (+22,3% en organique). Le groupe confirme par ailleurs son objectif d'atteindre un taux de marge d'Ebitda (résultat avant intérêts, taxes, dépréciations et amortissements) courant sur chiffre d'affaires "d'au moins 14%", soit en nette hausse par rapport à 2020 (marge de 12,8%).

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur TELEPERFORMANCE en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+316.60 % vs +26.20 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat