Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

TELEPERFORMANCE

TEP - FR0000051807 SRD PEA PEA-PME
259.800 € -0.27 % Temps réel Euronext Paris

Teleperformance : Croissance et rentabilité au menu de Teleperformance pour la neuvième année d'affilée

jeudi 20 février 2020 à 17h55
Croissance et rentabilité au menu de Teleperformance pour la neuvième année d'affilée

(BFM Bourse) - Déjà parmi l'élite des valeurs françaises par le montant de sa capitalisation, bien que n'appartenant pas à l'échantillon du CAC 40, Teleperformance signe un nouvel exercice conjuguant forte croissance et amélioration de sa rentabilité.

"L’avenir reste à écrire", pour le patron de Teleperformance, mais le passé n'est visiblement pas mal non plus. Sans surprise, l'année s'est bien terminée pour Teleperformance, 2019 constituant le neuvième exercice consécutif de croissance (et le septième à 5% et plus) pour le spécialiste français de la relation client, conjugué il va de soi à une amélioration des marges. Déjà classé 50e capitalisation française il y a un an, devançant à l'époque des entreprises comme Atos, Alstom, Getlink ou Ubisoft, le titre qui a continué depuis à grimper dans le classement -il figurerait déjà dans l'indice phare si ce dernier se fondait seulement sur la capitalisation totale- offre à ses actionnaires un coup de pouce supplémentaire, par le biais d'un dividende bonifié de 26,3% à 2,40 euros.

Jeudi après Bourse, Teleperformance a fait état d'une nouvelle année record en termes de résultats, qui placent le groupe en bonne voie pour atteindre le cap (revu en hausse par rapport à une ambition de 6 milliards d'euros) de 7 milliards d'euros de revenus en 2022.

L'an dernier, la société française -qui réalise de loin la plus grosse part de son activité en zone anglophone et en Asie-Pacifique- a enregistré un chiffre d'affaires de 5,355 milliards d'euros, en progression de 20,6% en données publiées, ou 10,6% à données comparables (hors intégration d'Intelenet et effet positif des changes), soutenue par la forte progression des activités cœur dans l'ensemble des régions et surtout dans les zones ibérico-LATAM, tandis que les activités de services spécialisés ont renoué avec un rythme de croissance soutenu en deuxième partie d'année. L'objectif d'une progression d'au moins 7% en données comparables est ainsi largement rempli.

L'entreprise a par ailleurs enregistré une hausse de 36,4% de son résultat opérationnel à 485 millions d'euros en 2018. Le résultat opérationnel avant amortissements (Ebita) courant, indicateur privilégié de Teleperformance, a progressé de 26,7% à 764 millions d'euros, traduisant une marge d'Ebita de 14,3% contre 13,6% en 2018, là aussi au-delà de l'objectif visé par la direction.

Le bénéfice net (part du groupe) est ressorti à 400 millions d'euros, augmenté de 28,3% en un an. "Une fois de plus, l’année écoulée a permis à Teleperformance d’établir de nouveaux records de croissance, de profitabilité, et de création d’emplois [25.000 postes nets, NDLR] dans le monde", a souligné le PDG Daniel Julien. "Nous avons consolidé notre leadership mondial dans la gestion omnicanal de l’expérience client externalisée en intégrant les solutions digitales. Notre structure financière et nos résultats nous permettent d’investir pour nos clients, comme actuellement dans la cybersécurité et l’intelligence artificielle, de développer des environnements de travail de grande qualité, de promouvoir nos employés, et de verser un dividende significatif à nos actionnaires", a-t-il ajouté.

"Teleperformance devrait continuer de croître de plus de +7 % à données comparables, une progression très supérieure à la dynamique du marché, à améliorer ses marges, à créer davantage d’emplois et à améliorer encore ses indicateurs de responsabilité sociétale. L’avenir reste à écrire ; il se construit sur une vision, une dynamique et des opportunités, en dépit des challenges et des risques, mais toujours grâce à la passion et l’engagement de tous ceux qui y contribuent", a complété le dirigeant.

Le groupe confirme également viser en 2022, hors acquisitions, un chiffre d'affaires de 7 milliards d'euros, acquisitions ciblées comprises, ainsi qu'une progression moyenne de son taux de marge d'au moins 10 points de base par an entre 2020 et 2022.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur TELEPERFORMANCE en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.80 % vs -5.28 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat