Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Le CAC 40 cède 1% à la clôture de la Bourse
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 121.14 -1.27 % Temps réel Euronext Paris
5 144.03Ouverture : 5 144.03+ Haut : 5 105.72+ Bas :
-0.44 %Perf Ouverture : 5 186.95Clôture veille : 2 114 160 KVolume :

Cac 40 : Le CAC 40 cède 1% à la clôture de la Bourse

Toujours de l'inquiétude au sujet de ChypreToujours de l'inquiétude au sujet de Chypre

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a clôturé en baisse de 1% mercredi soir, sur fond de tensions à Chypre alors que l'agence de notation Moody's a mis en garde les pays de la zone euro contre leur excès d'optimisme dans leur façon de gérer la crise chypriote.

"Les décideurs politiques semblent très confiants dans le fait que la situation des marchés est assez bénigne et qu'ils disposent des outils permettant d'éviter une contagion à d'autres économies périphériques et à leur système bancaire", a déclaré à Reuters Bart Oosterveld, directeur du risque souverain de Moody's.

"La crise chypriote pour l’instant gérée, et dans l’attente d’annonces concernant la capacité du dirigeant du Parti Démocrate italien à trouver une majorité pour gouverner, la focalisation se reporte sur les statistiques économiques, en particulier américaines", commentait ce matin un analyste du CM-CIC.

"Ces dernières sont mitigées, mais confortent un scénario selon lequel l’investissement et l’immobilier se redressent, permettant de compenser les effets du Fiscal cliff sur la confiance des consommateurs et leur propension à consommer", a-t-il ajouté.

En Italie, l'incertitude politique se poursuit, ce qui continue d'inquiéter les investisseurs. La rencontre entre P. L. Bersani et B. Grillo aujourd’hui, par voie de webcast à 10h, à la veille de la date prévisionnelle de la présentation d’un nouveau gouvernement, semble peu à même d’aboutir sur un rapprochement entre le centre-gauche du PD et le 5SM de B. Grillo.

Du côté des valeurs, les banques étaient sous pression, à l'image de BNP Paribas (-1,7%) et Société Générale (-1%), tandis que Crédit Agricole a terminé à +2,1%.

EADS a reculé de plus de 3% alors que le géant de l'aéronautique et de la défense a reçu l'approbation de ses actionnaires, lors de l'assemblée générale extraordinaire (AGE) à Amsterdam, concernant le profond remaniement de la gouvernance d'entreprise du groupe, y compris l'élection des nouveaux administrateurs.

Les actionnaires ont approuvé l'ensemble des 15 résolutions requises pour autoriser la conclusion de l'accord multipartite annoncé le 5 décembre 2012, qui normalisera et simplifiera la gouvernance d'EADS. La réalisation est prévue le 2 avril 2013.

LVMH, l'un des seuls rescapés du CAC 40, a progressé de 1,1%. Le géant du luxe a été soutenu par un changement de recommandation de Bank of America Merrill Lynch, passé de "Neutre" à "Achat" sur la valeur.

Hors indice phare, Lagardère a cédé 1,8%. Le Groupe de médias qui détient 7,5% du capital d'EADS vendra avant l'été l'intégralité de sa participation dans l'avionneur européen, valorisée près de 2,5 milliards d'euros au cours actuel, a déclaré hier aux Echos son président Arnaud Lagardère.

Technicolor a poursuivi son ascension à la Bourse de Paris. L’action du groupe spécialisé dans les technologies utilisées dans l'industrie du divertissement a gagné 3,3% à 3,2 euros, retrouvant ses niveaux de août 2011.

Enfin, PagesJaunes a chuté de plus de 6% à 1,69 euro, au plus bas depuis le 12 décembre dernier. L’action du groupe de communication locale et digitale voit donc sa baisse s’accélérer, le recul par rapport aux plus hauts de l’année (2,86 euros le 1er février) dépassant maintenant les 40%. Après une remontée spectaculaire de novembre 2012 à fin janvier 2013, le titre a subi d’importantes prises de bénéfices à la suite de la publication le 13 février de résultats annuels décevants.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI