Bourse > Cac 40 > Cac 40 : La fed dégaine son arme lourde et dope les marchés
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 059.20 -0.37 % Temps réel Euronext Paris
5 063.36Ouverture : 5 081.61+ Haut : 5 029.06+ Bas :
-0.08 %Perf Ouverture : 5 077.91Clôture veille : 5 940 060 KVolume :

Cac 40 : La fed dégaine son arme lourde et dope les marchés

La fed dégaine son arme lourde et dope les marchésLa fed dégaine son arme lourde et dope les marchés

(Tradingsat.com) - Les marchés européens ont clôturé en forte hausse vendredi, soutenus par le nouveau plan de soutien massif de l'économie américaine de la Fed.

La banque centrale américaine a répondu aux attentes des investisseurs en dévoilant jeudi soir un troisième programme d'assouplissement quantitatif ("QE3"), optant pour le rachat d'actifs immobiliers titrisés (MBS - mortgage-backed securities), à un rythme de 40 milliards de dollars par mois.

Le FOMC a également décidé de maintenir le taux des fonds fédéraux à un niveau extrêmement bas, soit entre 0 et 0,25%, et ce jusqu'à mi-2015. Par ailleurs, certains indicateurs économiques étaient au programme. Bien que mitigés, ils n'ont pas vraiment retenu l'attention des opérateurs.

A la Bourse de Paris, le CAC 40 a terminé en progression de 2,27% à 3 581,58 points, portant ses gains hebdomadaires à +1,8%.

Alors que les valeurs cycliques ont nettement dominé vendredi, c'est STMicroelectronics qui signe la meilleure performance de la semaine (+13,4%), porté par une actualité fournie et quelques spéculations autour d'une supposée réorganisation du groupe, qui a annoncé une série de nominations ainsi qu'un nouveau plan stratégique pour le mois de décembre.

Crédit Agricole s'est offert 11% de gains, grâce à la Fed et une note d'analyste, tandis que Peugeot, Michelin et Renault ont bondi de respectivement 9,5%, 8,5% et 7,9%.

Grosse chute en revanche pour EADS (-16,3%) dont le projet de fusion avec BAE Systems suscite beaucoup de doutes et de questionnements, notamment sur la complexité de l'organisation, les barrières de synergies ou encore l'ampleur des coupes budgétaires.

Mauvaise semaine également pour le secteur du luxe, LVMH (-4,5%) et PPR (-2%) ayant été affecté par l'avertissement de Burberry.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...