Bourse > Cac 40 > Cac 40 : La Bourse de Paris reste prudente avant la Fed
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 267.33 -0.08 % Temps réel Euronext Paris
5 267.66Ouverture : 5 287.85+ Haut : 5 265.36+ Bas :
-0.01 %Perf Ouverture : 5 271.70Clôture veille : 4 379 300 KVolume :

Cac 40 : La Bourse de Paris reste prudente avant la Fed

BourseBourse

(Tradingsat.com) - Les marchés européens sont restés prudents mercredi avant la réunion de politique monétaire de la Fed, dont les conclusions sont attendues dans la soirée. Selon le consensus, la Banque centrale américaine devrait laisser son taux des fonds fédéraux inchangé à des niveaux proches de zéro.

La fin des opérations twist devrait se traduire par l’annonce de nouvelles mesures permettant de contenir les taux longs souverains. Un nouveau programme de rachat de 45 milliards de dollars par mois de bons du Trésor est évoqué dans la presse. Ben Bernanke tiendra une conférence de presse à 20h15 heure française.

Un rendez-vous qui intervient dans un contexte de détente relative des discussions entre Républicains et Démocrates autour des questions budgétaires (Fiscal Cliff). Barack Obama et John Boehner, le président républicain de la Chambre des représentants, se sont entretenus par téléphone mardi après avoir échangé de nouvelles propositions, qui pourraient mener à des concessions de part et d’autre.

La Bourse de Paris a clôturé à l’équilibre. Le CAC 40 s’est maintenu sur ses plus hauts annuels autour des 3 646 points, reprenant son souffle après sept séances de baisse consécutives.

Parmi les valeurs en hausse, on retrouvait Capgemini (+2,5%), France Télécom (+1,6%) et Michelin (+1,2%), ainsi que le secteur bancaire, porté par la Société Générale (+0,9%).

A l’inverse, EDF a reculé de 2,7% alors que l’acompte sur dividende en numéraire de 0,57€ a été détaché ce mercredi. A noter également que le broker UBS a révisé en baisse son objectif de cours sur l’électricien, de 15 à 14 euros, tout en confirmant une recommandation "Vendre".

Lanterne rouge, Veolia a perdu 3,1% après avoir bondi de 5,6% la veille, tandis que LVMH a cédé 1% malgré le soutien de Bryan Garnier, repassé à l’achat sur la valeur. Pernod Ricard et L’Oréal ont baissé de plus de 1%.

Hors indice vedette, Peugeot a donné un puissant coup d’accélérateur à son titre, qui a terminé en hausse de 10% à la clôture. Le constructeur automobile a annoncé mardi aux syndicats, lors du comité d’entreprise extraordinaire, que 1500 suppressions de postes supplémentaires auraient lieu d’ici 2014, en plus du plan de 8000 licenciements annoncé en juillet. La direction a en effet précisé aux représentants du personnel qu'entre fin mai 2012 et la mi-2014 plus de 11 200 suppressions d’emplois étaient envisagées, rapporte aujourd'hui Le Figaro.

Par ailleurs, selon La Tribune de mercredi, "l'idée d'une participation algérienne au capital du constructeur français commence à faire son chemin entre la France et l'Algérie". Areva, Sopra et Ingenico ont pour leur part bondi de plus de 5%.

Dans les semi-conducteurs, Soitec a grimpé de 3%, la perspective d'une levée de dette en lien avec le financement du projet de centrale solaire de Touwsrivier du groupe en Afrique du Sud ayant visiblement convaincu le marché.

Pages Jaunes a décroché de 4,7%, alors que KKR et Goldman Sachs seraient sur le point de quitter le capital de PagesJaunes, dont ils sont les actionnaires majoritaires. Selon une information de L’Agefi, les deux fonds "sont en passe de boucler la restructuration de la dette de leur holding Médiannuaire, constitué en 2006 pour financer l'acquisition de 54,7% du capital de la société à France Télécom".

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...