Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 390.95 +0.43 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : La Bourse de Paris poursuit sur sa lancée, rassurée par les publications d'entreprises

mercredi 30 janvier 2019 à 18h16
Le CAC 40 se rapproche des 5.000 points, à la faveur de bonnes publications d'entreprises

(BFM Bourse) - Au lendemain d'une hausse de 0,81%, le CAC 40 a pris 0,95% mercredi, remontant près du seuil des 5.000 points sous lequel il était tombé depuis le 5 décembre dernier. Les investisseurs ont salué les belles publications de LVMH, Atos ou encore outre-Alantique de Boeing et Apple, en attendant le verdict de la Fed.

Dans l'attente des conclusions de la réunion politique de la Réserve fédérale américaine, réunie depuis mardi, le CAC 40 a de nouveau progressé mercredi (+0,95%), après avoir déjà bouclé la séance de mardi sur une hausse de 0,81%. L'indice vedette de la Bourse parisienne se rapproche ainsi des 5.000 points, à 4.974,76 points exactement, son plus haut depuis le 4 décembre dernier. La prudence reste toutefois de mise dans un agenda macroéconomique toujours aussi chargé (commerce sino-américain, Brexit, Fed), comme en témoigne le volume d'échanges limité de 3,3 milliards d'euros.

LVMH et Atos portent le CAC

Le marché a donc salué les bons résultats de la part d'entreprises françaises, à commencer par LVMH. Le numéro 1 mondial du luxe, désormais redevenu la première capitalisation tricolore devant Total, domine le CAC en progressant de 6,9% grâce à des comptes 2018 records, balayant au passage les craintes d'un affaiblissement de la demande chinoise qui avaient pesé sur le titre en fin d'année dernière (pour la première fois en dix trimestres, l'action avait enregistré une performance trimestrielle négative au T4 2018). LVMH a amené dans son sillage les autres valeurs du luxe comme Kering (+3,3%) et Hermès (+3,1%).

Atos a signé la deuxième meilleure performance du jour sur l'indice phare de la place parisienne avec un bond de 6,6%, après l'annonce des ambitions de son plan stratégique à horizon 2021, qui s'accompagne d'une distribution aux actionnaires d'une partie de sa participation dans Worldline, et ses résultats préliminaires pour 2018.

Hors de l'indice phare c'est Alten qui s'est distingué (+9,7%) au vu d'une accélération de 14,4% du chiffre d'affaires l'an dernier, à 2,27 milliards d'euros. Belle performance aussi à signaler pour l'action Cegedim (+4,8%), après une hausse des revenus annuels.

En dehors des annonces financières, EDF a gagné 3,2% alors que la Commission de régulation de l'énergie propose au gouvernement une hausse de 5,9% des tarifs régulés de l'électricité à compter du 1er mars et que Berenberg a relevé son objectif sur le titre du fournisseur d’électricité.

Enfin, l'action Airbus a décollé dans l'après-midi pour boucler la séance sur une progression de 3,1% à la suite de solides résultats de la part de son concurrent américain Boeing qui a dépassé les attentes des analystes et le seuil des 100 milliards de chiffre d'affaires pour la première fois de son histoire.

Dans l'autre sens, la dégradation à sous-performance de l'avis de Morgan Stanley a pesé sur Suez, en retrait de 2,5%. Euronext a reculé de 1,2% alors que plusieurs actionnaires d'Oslo Bors ont annoncé accepter l'offre concurrente déposée par Nasdaq OMX pour mettre la main sur le marché norvégien. Sartorius Stedim a été touché par des prises de bénéfices (-4,5%), au lendemain d'un bond de plus de 15%.

Wall Street grimpe aussi, bien aidé par Apple et Boeing

La Bourse de New York a démarré en hausse mercredi, profitant d'un bond des géants de la cote que sont Apple et Boeing après leurs bonnes publications trimestrielles. Les opérateurs gardent toutefois un œil sur les délicates négociations entre le vice-premier ministre chinois et des responsables américains, qui démarrent ce mercredi à Washington, ainsi que sur l'issue de la réunion de politique monétaire de la Fed. Vers 18h, le Dow Jones -dont font partie Apple et Boeing- avance de 1,5% alors que le S&P progresse de 1% et le Nasdaq de 1,2%.

Le pétrole reste bien orienté vers 18h15. Le baril de Brent de mer du Nord prend 2,21% à 62,56 dollars tandis que le brut texan WTI gagne 3,06% à 54,88 dollars, dans un marché rivé sur les tensions au Venezuela.

Après une progression régulière en l'espace d'une semaine écoulée, l'euro reculait légèrement à 1,1418 dollar (-0,16%).

Quentin Soubranne - ©2019 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+287.10 % vs +8.45 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat