Bourse > Cac 40 > Cac 40 : La Bourse de Paris plombée par le regain de tensions commerciales
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 398.32 -0.35 % Temps réel Euronext Paris
5 409.67Ouverture : 5 424.37+ Haut : 5 342.30+ Bas :
-0.21 %Perf Ouverture : 5 417.07Clôture veille : 3 868 440 KVolume :

Cac 40 : La Bourse de Paris plombée par le regain de tensions commerciales

EuronextEuronext

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris évoluait dans le rouge mercredi (-1,21%), pénalisée par les craintes liées à la guerre commerciale, après de nouvelles menaces des Etats-Unis qui envisagent des taxes douanières supplémentaires sur des produits chinois.

A 12H08, l'indice CAC 40 perdait 65,6 points à 5.368,75 points. La veille, il avait fini en hausse de 0,67%.

"Les Etats-Unis ont fait monter les enchères dans la guerre commerciale avec la Chine, faisant dégringoler les marchés actions, étant donné que l'aversion au risque prédomine", a indiqué Jasper Lawler, analyste pour London Capital Group.

Washington a dressé une liste supplémentaire de produits chinois importés d'un montant de 200 milliards de dollars par an qu'ils menacent de taxer dès septembre.

La Chine a d'ores et déjà averti qu'elle serait forcée de prendre des mesures de représailles, en cas de nouvelles taxes américaines.

"Si Pékin et Washington ne se parlent pas, il est difficile d'imaginer que les administrations des deux pays parviennent à un compromis... Il y a donc à craindre que l'escalade protectionniste se poursuive, en tout cas tant que son coût est supportable pour les Etats-Unis", ont relevé pour leur part les analystes du courtier Aurel BGC.

Dans ce contexte, les acteurs de marchés surveilleront un sommet de l'Otan qui se tient mercredi et jeudi à Bruxelles.

Ils suivront également une conférence de la Banque centrale européennes sur les statistiques, avec notamment un discours du président de l'institution Mario Draghi.

Du côté des indicateurs, le rapport mensuel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) figure à l'agenda.

En matière de valeurs, le secteur pétrolier reculait dans le sillage des cours du pétrole. Total cédait 1,63% à 53,73 euros, TechnipFMC chutait de -3,21% à 26,26 euros, et Vallourec abandonnait -2,86% à 5,29 euros.

Les valeurs minières en première ligne dans le conflit commercial souffraient, à l'image d'ArcelorMittal (-3,86% à 24,68 euros) et d'Eramet (-6,41% à 108,10 euros).

De même, le secteur automobile évoluait dans le rouge. Peugeot perdait 2,07% à 20,78 euros, Renault 2,82% à 73,01 euros, Valeo 1,89% à 48,18 euros et Michelin 0,87% à 102,20 euros.

F.B. avec AFP

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...