Bourse > Cac 40 > Cac 40 : La bourse de paris marque le pas, alstom en forte baisse
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 117.66 -1.57 % Temps réel Euronext Paris
5 188.92Ouverture : 5 208.85+ Haut : 5 095.12+ Bas :
-1.37 %Perf Ouverture : 5 199.22Clôture veille : 4 289 600 KVolume :

Cac 40 : La bourse de paris marque le pas, alstom en forte baisse

La bourse de paris marque le pas, alstom en forte baisseLa bourse de paris marque le pas, alstom en forte baisse

(Tradingsat.com) - Les Bourses européennes ont globalement marqué le pas mardi soir, reprenant leur souffle après la forte hausse de la veille, au terme d'une séance hésitante marquée par des spéculations sur l'Espagne et la date à laquelle le pays va se décider à demander une aide à l'Europe. L'indice Ibex de Madrid s'est néanmoins distingué avec une hausse de 0,9% à la clôture, alors que Bruxelles a gagné 0,2%.

Les opérateurs font le pari d'une demande d'aide imminente de l'Espagne, ce qui aurait pour effet de dissiper les craintes de contagion de la crise de la dette à l'ensemble de la zone euro.

Mais coup de théâtre après la fermeture des marchés : le président du gouvernement espagnol Mariano Rajoy a déclaré que l'Espagne ne prévoit pas de solliciter très prochainement une aide de l'Union européenne, a fait savoir Reuters, en réponse à une information, reposant sur des sources de l'Union européenne, selon laquelle Madrid pourrait demander une aide dès le week-end prochain…

A Paris, la baisse l'a finalement emporté. Le CAC 40 a terminé en repli de 0,6% à 3 414 points, plombé par des valeurs comme Alstom (-4,9%). Le groupe a annoncé lundi soir une augmentation de capital inattendue de 300 millions d'euros par placement privé.

"Cette offre vise principalement à financer les acquisitions en cours, en particulier le paiement d'un complément de prix d'environ 350 millions de dollars lié à la prise de participation de 25% dans la société russe de matériel roulant Transmashholding", a expliqué le fabricant d'infrastructures destinées aux secteurs de l'énergie et du transport.

Le secteur bancaire a pâti de quelques dégagements après avoir bien performé la veille. Société Générale a cédé 1,6%, BNP Paribas 1,5% et Crédit Agricole 1%.

A l'inverse, la perspective d'un échec du projet de fusion avec BAE Systems a profité au titre EADS (+2,6%), alors que les deux groupes font face à de nombreux obstacles. A noter aussi que S&P a relevé sa note court terme de "A-2" à "A-1" en maintenant une perspective stable.

France Télécom (+1,9%) a repris des couleurs après avoir touché de nouveaux plus bas depuis 10 ans, tout en profitant d'une note positive de Nomura.

Hors indice vedette, c'est Club Méditerranée (+5,9%) qui a nettement dominé, devant Poncin Yachts (+5,6%) et Bonduelle (+4,6%) dont les résultats annuels ont été bien accueillis. Parmi les baisses, retenons quelques dossiers comme Rodriguez Group (-6,4%), Atos (-3%) ou encore Transgene (-2,5%).

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI