Bourse > Cac 40 > Cac 40 : La Bourse de Paris digère sa récente hausse
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 264.12 +4.05 % Temps réel Euronext Paris
5 267.88Ouverture : 5 295.47+ Haut : 5 228.54+ Bas :
-0.07 %Perf Ouverture : 5 059.20Clôture veille : 6 650 140 KVolume :

Cac 40 : La Bourse de Paris digère sa récente hausse

cac 40cac 40

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a terminé en légère baisse vendredi (-0,29%), pénalisée par les secteurs de l'automobile et du luxe, le marché faisant toutefois preuve de résistance après sa récente phase de hausse.

L'indice CAC 40 a perdu 13,17 points à 4 569,66 points, dans un volume d'échanges modéré de 3 milliards d'euros. La veille, il avait perdu 0,20%.

Le marché parisien a opté comme la veille pour la prudence, après avoir récemment enchaîné de nombreuses séances de hausse et s'être hissé au-dessus de 4.600 points.

"Le marché est dans une phase de temporisation mais ce qui est notable c'est qu'il arrive à se maintenir près des 4.600 points sans reculer de manière trop marquée", signale Renaud Murail, gérant chez Barclays Bourse.

"Cela tranche par rapport à la première partie de l'année. La psychologie du marché a changé favorablement", selon lui.

Le marché a évolué dans le sillage de Wall Street qui marquait le pas en digérant de très nombreux résultats d'entreprises dont certains décevants comme Alphabet, la maison mère de Google, ou encore Microsoft.

Sur le front des valeurs, le secteur automobile a pesé sur la tendance. "Après le scandale Volkswagen et Mitsubishi, c'est maintenant vers Peugeot que se tournent les suspicions", relève John Plassard, chez Mirabaud Securities.

PSA a reculé (-1,74% à 13,86 euros). La répression des fraudes a perquisitionné des établissements du groupe, dans le cadre d'une enquête portant sur des "anomalies" d'émissions polluantes de trois véhicules testés dans la foulée du scandale Volkswagen.

Renault a perdu 0,42% à 87,34 euros, malgré un chiffre d'affaires en hausse de 11,7% pour le premier trimestre 2016, le groupe attribuant cette progression en particulier à la reprise du marché automobile européen.

Kering a lâché 5,37% à 151,50 euros, après un début d'année difficile avec des ventes en hausse mais inférieures aux attentes pour le premier trimestre.

Ingenico a chuté de 4% en raison de l'abaissement de recommandation de Morgan Stanley de "Pondérer en ligne" à "Sous-pondérer", avec un objectif de cours ramené de 125 à 85 euros sur le titre du fournisseur des solutions de paiement.

Zodiac Aerospace a bondi (+11,11% à 21,20 euros), après des informations de presse selon lesquelles l'équipementier aéronautique et de défense Safran (-3,02% à 60,79 euros) envisagerait de réaliser une offre sur le groupe. Zodiac avait démenti mercredi être à vendre.

A noter l'envolée de +10,4% à 4,65 euros de Vallourec pour le dernier jour de la souscription à l'augmentation de capital du fabricant de tubes sans soudure.

F.B. avec AFP

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...