Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 193.31 -0.05 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : L'apaisement en Italie a soutenu la Bourse de Paris

mercredi 3 octobre 2018 à 17h46

(BFM Bourse) - Rassuré par l'apaisement en Italie et soutenu par le rebond des valeurs bancaires et automobiles, le CAC 40 a repris 0,43% mercredi.

Après une ouverture en hausse de 0,31%, le marché parisien s'est maintenu toute la séance en territoire positif, clôturant en hausse de 0,43% à 5491,40 points. Les nouvelles en provenance d'Italie ont rendu quelque appétit aux investisseurs. Selon le Corriere Della Sera, le gouvernement transalpin s'est s'accordé sur une réduction programmée du déficit budgétaire à 2,2% du PIB en 2020, puis 2% en 2021, tandis que la coalition au pouvoir avait initialement annoncé un déficit à 2,4% sur les trois prochaines années.

Au sein de l'indice phare de la place parisienne, l'apaisement du discours entre le gouvernement italien et les instances européennes a permis un rebond des valeurs bancaires après une dernière semaine difficile. Crédit Agricole (+1,51%) en a particulièrement bénéficié, Société Générale se contentant de 0,6% et BNP Paribas de 0,3%.

C'est cependant Michelin qui a enregistré la plus forte hausse du CAC 40, soit +2,45%, à la suite du relèvement du conseil de Morgan Stanley. La banque juge les fondamentaux de l'entreprise solides et passe à "surpondérer" en relevant son objectif de cours de 115 à 120 euros.

Hors des principaux indices, Technicolor a signé un bond de 18% après une indiscrétion d'un site spécialisé suggérant que le groupe se verrait attribuer par Bouygues Telecom le contrat pour la fabrication de sa prochaine box internet. Gaussin a été propulsé de plus de 40% grâce à un accord de licence avec ST Engineering pour l'équipement du port de Singapour, qui va faire l'objet d'un appel d'offres.

À la baisse, Bureau Veritas a abandonné 3,4% après l'abaissement de la recommandation de Credit Suisse.

Claranova a finalement cédé 7,14%, revenant sous la barre de 1€ à 0,988 euro précisément, après ses résultats 2017-2018. Compte tenu de l'appréciation récente du titre, de près de 30% depuis début septembre, Portzamparc abaisse son conseil à conserver.

Outre-Atlantique, le Dow Jones se dirigeait vers un nouveau record, en hausse de 0,4% au moment de la clôture européenne, potentiellement sa cinquième hausse d'affilée, tandis que l'éditeur de feuilles de paie ADP a indiqué que l'emploi privé aurait progressé de 230.000 postes en septembre. Le chiffre officiel de l'emploi pour ce mois sera divulgué vendredi. Le Nasdaq Composite gagnait 0,3% et le S&P 500 0,25%.

Au niveau des matières premières, le pétrole gardait une orientation haussière, malgré l'annonce d'une forte progression du niveau des stocks -la plus importante depuis le début de l'année- aux Etats-Unis. Le Brent gagnait 0,51% et le WTI 0,28%, sur fond de possible retour sur le devant de la scène d'une loi anti-Opep aux États-Unis.

Sur le marché des changes, l'euro terminait en léger repli à nouveau (à 1,1524 la séance européenne) après cinq jours de baisses consécutifs.

Guillaume Bayre - ©2019 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+283.90 % vs +4.47 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat