Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Fin de semaine difficile sur les marchés actions
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 319.17 -0.32 % Temps réel Euronext Paris
5 335.85Ouverture : 5 350.25+ Haut : 5 304.35+ Bas :
-0.31 %Perf Ouverture : 5 336.39Clôture veille : 3 391 810 KVolume :

Cac 40 : Fin de semaine difficile sur les marchés actions

Fin de semaine difficile sur les marchés actionsFin de semaine difficile sur les marchés actions

(Tradingsat.com) - Les marchés européens ont accéléré à la baisse vendredi en fin de séance, plombé par de nouvelles statistiques décevantes aux Etats-Unis avant la publication des résultats des tests de résistance des banques espagnoles. Selon la Banque d'Espagne, les banques ont besoin de se recapitaliser à hauteur de 59,3 milliards d'euros dans le cas d'un scénario adverse. Seules Banco Santander, Banco Bilbao Vizcaya Argentaria (BBVA), CaixaBank, Banco Sabadell, Kutxabank, Bankinter et Unicaja ont passé les tests avec succès.

L'indice PMI de Chicago, ressorti à 49,7 en septembre (-3,3 points), sous le seuil de 50 qui sépare contraction et expansion de l'activité, et celui de la confiance du consommateur américain, à 78,3 (+0,9 pt mais moins bon que la précédente estimation), n'ont pas été à la hauteur des attentes, alimentant les craintes autour de la croissance économique mondiale.

Au centre de l'attention, l'Espagne a présenté jeudi son projet de budget pour 2013, un programme axé principalement sur les réductions des dépenses et les réformes structurelles. Alors que le pays n'a toujours pas sollicité l'aide internationale, la petite région espagnole de Murcie a annoncé qu'elle demanderait une aide de 527,9 millions d'euros, au lieu des 300 millions d'abord envisagés, au fonds de secours spécialement créé par le gouvernement pour aider ses régions en difficultés. C'est la sixième région à solliciter une aide du fonds de liquidités.

A la Bourse de Paris, le CAC 40 a clôturé sur un repli de 2,46% à 3 354 points, soit -5% sur l'ensemble de la semaine pour l'indice phare, plombé surtout par les valeurs bancaires et les cycliques. STMicroelectronics a signé la plus forte baisse hebdomadaire (-11,3%) dans un secteur des semi-conducteurs chahuté suite à l'avertissement d'Infineon.

GDF Suez, Vallourec et Saint-Gobain ont chuté de 10% environ, tandis que Crédit Agricole a perdu 8,2%, l'ensemble des banques de la zone euro ayant été malmené en raison du retour des craintes sur les dettes souveraines avec l'Espagne toujours dans le collimateur des marchés.

Sur l'ensemble de la semaine, seul Capgemini sauve l'honneur : la SSII a enregistré une performance positive (+1,2%), soutenu en fin de semaine par les résultats bien accueillis d'Accenture. A noter que Pernod Ricard, Safran et L'Oréal s'en tirent avec un repli inférieur à 1%.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...