Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 853.70 -0.88 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Après un maigre rebond vendredi, le CAC 40 a perdu 3,8% cette semaine

vendredi 7 décembre 2018 à 18h10
Le CAC 40 baisse de 3,8% sur la semaine

(BFM Bourse) - Le rebond timoré de 0,68% enregistré vendredi, au lendemain de la plus forte baisse qu'avait connu le CAC 40 depuis le vote en faveur du Brexit, n'a qu'à peine permis de limiter le repli hebdomadaire de l'indice.

Affecté par une nouvelle décélération à Wall Street, l'indice phare de la Bourse de Paris s'est contenté vendredi d'une hausse de 0,68% à 4813,13 points au lendemain d'une chute de 3,3% jeudi - la plus forte baisse qu'ait connu l'indice depuis le vote britannique en faveur du Brexit en 2016. Sur l'ensemble de la semaine, la plus chahutée depuis début octobre, le CAC 40 a ainsi cédé 3,81%.

On note par ailleurs que les volumes d'échanges, qui avait dépassé 5 milliards d'euros pendant la baisse de jeudi, sont retombés à 3,3 milliards vendredi, ce qui incite encore à relativiser le regain apparent d'appétit pour les actifs à risque.

Les chiffres de l'emploi US en deçà des attentes

Ce maigre rebond fait suite au spectaculaire redressement de Wall Street jeudi, intervenu seulement après qu'aient clôturé les indices européens le même jour. Le Dow Jones avait notamment regagné 700 points par rapport à son plancher intraday et le Nasdaq était même parvenu à finir en léger gain de 0,42%.

Vendredi toutefois, la Bourse américaine s'inscrivait à nouveau en recul à l'heure de la fin de séance en Europe : -1,5% sur le S&P 500, -1,6% sur le Dow Jones et -1,82% sur le Nasdaq, dans un marché pas totalement rassuré par le rapport sur l'emploi aux Etats-Unis. En novembre, le taux de chômage est resté stable à 3,7% outre-Atlantique -toujours à un plus bas de près de cinquante ans- mais le nombre de créations nettes de postes est ressorti en deçà des attentes à 155.000. Un niveau pas vraiment susceptible de faire beaucoup bouger les anticipations vis-à-vis de la politique monétaire de la Fed. Ce nouveau refroidissement du baromètre américain a eu pour conséquence de rogner sur l'avance du CAC 40, dont le rebond était allé jusqu'à 1,8% dans l'après-midi.

LDLC en forme, Navya broie du noir

Parmi les hausses les plus importantes du marché tricolore figuraient pêle-mêle des titres en rebond par rapport aux jours précédents comme Groupe LDLC (+9,17%), Iliad (+4%), Technicolor (+3,8%) ou Ubisoft (+3,6%), tandis qu'Oeno (+6,6%) a bénéficié de perspectives optimistes pour le second semestre. Quant à Genfit, la seule hausse significative jeudi, la biotech est restée bien orientée (+2,7% supplémentaires). Du côté des baisses, l'action Navya a fini sur un repli de 5% après s'être montrée très volatile toute la séance à la suite d'un avertissement sur ses ventes 2018.

Sur le marché des changes, l'euro a peu varié à 1,139 dollar en fin de séance.

En revanche, le marché de l'or noir s'est montré plus animé après l'annonce, inattendue d'après la tonalité des confidences fournies par l'un ou l'autre membre en marge de la réunion, d'un accord pour réduire la production de l'Opep, de 1,2 million de barils par jour. Le pétrole brut léger texan (WTI) regagnait 4,4% à 53,76 dollars et le Brent Brent européen 4,75% à 62,91 dollars..

Guillaume Bayre - ©2018 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+289.10 % vs -2.36 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat