Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Affecté par le Portugal, le CAC 40 abandonne 1%
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 364.73 +0.22 % Temps réel Euronext Paris
5 339.76Ouverture : 5 367.01+ Haut : 5 330.32+ Bas :
+0.47 %Perf Ouverture : 5 352.76Clôture veille : 466 901 KVolume :

Cac 40 : Affecté par le Portugal, le CAC 40 abandonne 1%

Le Portugal dans le viseur des marchés...Le Portugal dans le viseur des marchés...

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a clôturé en baisse mercredi soir, les investisseurs craignant une nouvelle crise de la dette souveraine en zone euro compte tenu de la situation politique au Portugal, à la veille de la réunion très attendue de la BCE et à deux jours des chiffres mensuels sur l'emploi américain.

La crise qui sévit au sud-ouest de l'Europe a pris de l'ampleur avec la démission du Ministre des Affaires étrangères Paulo Portas, chef du petit parti conservateur CDS-PP, partenaire du Parti social-démocrate du Premier Ministre Pedro Passos Coelho au sein de la coalition gouvernementale.

Son départ qui fait suite à la démission du Ministre des Finances Vitor Gaspar "met ainsi en danger la majorité au Parlement, indispensable au Premier Ministre pour appliquer les mesures de rigueur promises aux créanciers internationaux du pays", commentait ce matin le CM-CIC.

A Paris, le CAC 40 a reculé de 1,1% vers les 3 702 points. Le secteur financier a logiquement souffert des incertitudes politiques entourant le Portugal, à l'image de BNP Paribas (-2,3%), Société Générale (-2%) et Crédit Agricole (-1,7%).

Les valeurs cycliques, telles Saint-Gobain (-3,5%) et Lafarge (-1,8%), ont également souffert.

Parmi les rares hausses du jour, citons Vallourec (+2,5%) qui a profité d'une actualité favorable aux Etats-Unis. La société s'est associée à un groupe de fabricants de tubes en acier menés par US Steel dans le cadre d'une plainte déposée auprès de la Commission du commerce international, contre des concurrents opérant dans neuf pays pour des pratiques de dumping sur le marché américain.

De même, STMicroelectronics (+2,5%) et Renault (+1,3%) ont bien résisté.

Hors indice phare, Peugeot a grimpé à contre-courant du marché (+4% à 6,2 euros). Le titre du groupe automobile en difficulté a bénéficié d'informations de presse évoquant une possible entrée au capital du groupe chinois Dongfeng, partenaire industriel de PSA en Chine.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...