Bourse > Societe generale > Societe generale : Séance difficile pour les valeurs bancaires
SOCIETE GENERALESOCIETE GENERALE GLE - FR0000130809GLE - FR0000130809
47.600 € -1.03 % Temps réel Euronext Paris
47.955 €Ouverture : -0.74 %Perf Ouverture : 48.120 €+ Haut : 47.310 €+ Bas :
48.095 €Clôture veille : 3 895 590Volume : +0.48 %Capi échangé : 38 447 M€Capi. :

Societe generale : Séance difficile pour les valeurs bancaires

Séance difficile pour les valeurs bancairesSéance difficile pour les valeurs bancaires

(Tradingsat.com) - Après deux jours d'accalmie, les valeurs bancaires connaissent jeudi une séance difficile. A moins de trente minutes de la clôture, Société Générale chute de plus de 4% à 17,4 euros, suivie par Crédit Agricole (-3,8% à 3,73 euros) et BNP Paribas (-1,4% à 30,45 euros). Hors CAC 40, Natixis abandonne près de 4% à 2,25 euros.

« Le secteur fait l'objet aujourd'hui de prises de bénéfices favorisées par des publications mitigées de concurrents européens tels que Banco Santander, Barclays, ou Deutsche Bank » - qui a annoncé un bénéfice net de 1,38 milliard d'euros, contre 1,56 milliard d'euros attendu -, explique Frédéric Rozier, conseiller de gestion chez Meeschaert. Et ce à l'approche des publications des banques françaises, à commencer par Société Générale le 3 mai.

Les comptes trimestriels de celles-ci devraient toutefois s'avérer « corrects » selon Frédéric Rozier. Ils devraient en effet traduire l'impact des liquidités massivement allouées par la BCE lors de ses opérations de refinancement à long terme (LTRO).

De plus, l'essentiel des dépréciations a déjà été opéré en 2011, de fait, le 1er trimestre 2012 devrait bénéficier d'un effet de base favorable. « Reste à savoir de quelle manière les banques vont pouvoir annoncer de bons résultats dans un contexte politique incertain et de défiance vis-à-vis de la finance », s'interroge Frédéric Rozier pour qui « la prudence s'impose par conséquent entre les deux tours » sur le secteur.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI