Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

SOCIETE GENERALE

GLE - FR0000130809 SRD PEA PEA-PME
15.780 € -1.29 % Temps réel Euronext Paris

Societe generale : La bce prévoit 105 milliards de dépréciations pour le secteur en 2011

mardi 1 juin 2010 à 10h26
La bce prévoit 105 milliards de dépréciations pour le secteur en 2011

(BFM Bourse) - Le secteur bancaire évolue encore sous pression mardi matin, après la publication du dernier rapport de la BCE sur la stabilité financière.

Société Générale chute de 3% à 33,7 euros, BNP Paribas cède 2% à 45,3 euros, Crédit Agricole abandonne 3% à 8,6 euros, Dexia perd 1,8% à 3,3 euros. Hors Cac 40, Natixis recule de 2,8% aux alentours de 3,5 euros.

La Banque Centrale Européenne fait d'abord le constat, positif, que de nombreux "grands groupes bancaires complexes européens", après avoir renoué avec des niveaux modestes de profitabilité en 2009, ont continué de se renforcer au 1er trimestre 2010. L'organisme note aussi le retour aux niveaux de capital d'avant la crise, le signe que « ces institutions ont fait d'importants progrès sur la route du redressement financier ».

Ainsi, le ratio "Tier 1" médian du secteur est remonté à 10,6% à la fin du 1er trimestre 2010, « et la qualité du capital s'est également améliorée ».

Mais « les inquiétudes concernant le risque de crédit souverain des économies matures, y compris à l'intérieur de la zone euro, se sont progressivement intensifiées sur les six derniers mois », souligne la BCE. Les difficultés budgétaires de la Grèce ont constitué le principal déclencheur de ces craintes.

« En dépit des mesures prises par les gouvernements et les banques centrales en mai 2010, les risques souverains ont continué de poser des risques de financement […] pour les grands établissements bancaires de la zone euro ».

Par ailleurs, au regard des perspectives de stabilité financière, si la BCE anticipe le pic des dépréciations des créances pour le secteur bancaire européen pour 2010, elle juge « probable que les pertes sur créances vont rester considérables en 2011 ». Après 90 milliards d'euros en 2010, les dépréciations devraient ainsi encore s'élever à 105 milliards d'euros l'année prochaine, selon le rapport.

« Cette perspective, combinée avec la pression continue du marché et des autorités de supervision sur les banques pour maintenir l'effet de levier sous contrôle, suggère que la profitabilité du secteur bancaire devrait rester modérée sur le moyen terme », conclut la BCE.

©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur SOCIETE GENERALE en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+325.90 % vs +10.86 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat