Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

SAFRAN

SAF - FR0000073272 SRD PEA PEA-PME
112.560 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris

Safran : Nouveau plus haut historique pour le titre Safran après des objectifs vivement relevés

jeudi 5 septembre 2019 à 11h20
Safran relève ses objectifs annuels, son titre à un plus haut historique

(BFM Bourse) - Le titre Safran prend plus de 6% jeudi matin dans le sillage du net relèvement des perspectives du groupe aéronautique et technologique français, tant en matière de chiffre d'affaires que de bénéfices.

L'équipementier et morotiste aéronautique redécolle en Bourse. Peu avant 11h, le titre Safran bondit de 6,6% à 139,95 euros, dans un marché parisien également en nette hausse (+0,9% pour le CAC). Cette nette progression porte le titre du groupe, descendant de la Snecma, à un nouveau plus haut historique (le précédent plafond datant de fin juillet dernier). L'action Safran enregistre désormais une hausse de 32% depuis le 1er janvier 2019, et de 174% sur cinq ans.

Relèvement des perspectives annuelles

Ce record intervient alors que le champion tricolore a nettement relevé avant Bourse ses perspectives de chiffre d'affaires et de bénéfice annuels dans le sillage de sa solide publication semestrielle. Le chiffre d'affaires ajusté "devrait croître d'environ 15% en 2019" par rapport à 2018, contre 7% à 9% attendus auparavant, et le résultat opérationnel courant ajusté de plus de 20%, contre 10% à 12% prévus précédemment, affirme le groupe dans un communiqué. Safran a néanmoins prévenu que les déboires du Boeing 737 MAX allaient peser davantage sur sa trésorerie au second semestre.

En excluant les effets de périmètre et de change, "et selon l'hypothèse de Safran de livraisons de moteurs Leap-1B (pour le Boeing 737 MAX), ce chiffre d'affaires ajusté devrait augmenter d'environ 10%", quand le groupe tablait auparavant sur une hausse d'environ 5%. Développé par Safran et General Electric au sein de leur co-entreprise CFM International, le moteur LEAP équipe plus de la moitié des Airbus A320neo (Leap-1A) et la totalité des Boeing 737 MAX.

Production "à très haute cadence" de moteurs Leap pour Boeing

Safran a rattrapé son retard de livraison des moteurs pour cet appareil et fabrique actuellement "20 à 25" moteurs Leap pour Boeing par semaine, une "production à très haute cadence" qui "ne peut aller qu'à la hausse à terme", selon le directeur général de Safran Philippe Petitcolin. Pour rappel, les 737 MAX sont cloués au sol depuis le 13 mars dernier après deux accidents en l'espace de cinq mois ayant fait 346 morts. Depuis, Boeing a réduit à 42 appareils par mois sa cadence de production, contre 52 avant l'immobilisation de toute la flotte.

Cela a des conséquences sur la trésorerie de Safran. "Depuis l'immobilisation, l'impact financier est d'environ 200 millions d'euros sur notre cash-flow (flux de trésorerie)" en raison de l'arrêt des livraisons de 737 MAX, a confié le dirigeant lors d'une conférence téléphonique. Le groupe estime désormais que "chaque trimestre supplémentaire coûtera de l'ordre de 300 millions de cash", car les compagnies sont "moins certaines du calendrier de retour en vol" et "n'ont pas versé d'acompte", a pour sa part expliqué le directeur financier Bernard Delpit.

"Mais cet impact sur le cash est une question de timing, il devrait s'inverser dans les trimestres qui suivent le retour en service de l'avion. Ce n'est pas une perte de cash, c'est juste un cash qui est poussé sur la droite" et qui arrivera dans les caisses quand Boeing livrera les avions, a résumé Philippe Petitcolin.

"Excellents résultats"

Si le 737 MAX est remis en service au quatrième trimestre, comme le prévoit Boeing, le flux de trésorerie disponible "devrait représenter entre 50% et 55% du résultat opérationnel courant", contre 55% prévu auparavant. S'il reste cloué au sol jusqu'à la fin de l'année, il devrait tomber à 50%, prévoit Safran. Sur les six premiers mois de l'année, le groupe a produit 861 moteurs Leap pour Boeing et Airbus, "quasiment deux fois plus qu'au premier semestre 2018", s'est par ailleurs félicité Philippe Petitcolin, qui évoque d'"excellents résultats semestriels".

Sur la même période, en données ajustées, le groupe a enregistré un bond de 45,2% de son bénéfice net, à 1,35 milliard d'euros, et de 27,3% de son chiffre d'affaires, à 12,1 milliards (+14,2% sur une base organique). Le bénéfice opérationnel a lui grimpé de 35,9% à 1,9 milliard d'euros.

Les analystes de Jefferies ont salué une publication "remarquablement positive", avec notamment un résultat opérationnel courant (Ebit) "supérieur de 12% au consensus des prévisions d'analystes". Du côté d'Invest Securities, les experts jugent également ce premier semestre "solide" et relèvent que le groupe a "bénéficié d'une croissance organique de 19% sur son activité Propulsion".

La marge opérationnelle progresse partout

Toutes les activités du groupe, réorganisées en trois secteurs à la suite de l'intégration des activités de Zodiac Aerospace en mars 2018, ont vu leur marge opérationnelle progresser : la "Propulsion" à 20,8%, les "Équipements aéronautiques, Défense et Aerosystems (nacelles, systèmes électriques) à 12,9% et la division Aircrat Interiors (cabines, sièges, divertissements à bord) à 5,2%

Le groupe indique par ailleurs avoir "engagé le processus de sélection" d'un successeur pour Philippe Petitcolin, dont le mandat a néanmoins été prolongé jusqu'au 31 décembre 2020 pour permettre une "transition fluide et ordonnée", selon le communiqué. Nommé directeur général en avril 2015, Philippe Petitcolin, 66 ans, devait jusqu'alors quitter ses fonctions à l'issue de l'assemblée générale des actionnaires de 2020, qui se tient généralement au printemps. L'objectif est "de procéder à la sélection d'un futur directeur général au cours des prochains mois", précise le groupe dans son communiqué.

(avec AFP)

Q. S. - ©2022 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur SAFRAN en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.40 % vs +44.87 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat