Bourse > Orange > Orange : L'opérateur répond aux attaques de l'UFC Que Choisir sur la 4G
ORANGEORANGE ORA - FR0000133308 ORA - FR0000133308   SRD PEA PEA-PME
14.110 € +0.28 % Temps réel Euronext Paris
14.120 €Ouverture : -0.07 %Perf Ouverture : 14.140 €+ Haut : 13.995 €+ Bas :
14.070 €Clôture veille : 7 062 210Volume : +0.27 %Capi échangé : 37 533 M€Capi. :

Orange : L'opérateur répond aux attaques de l'UFC Que Choisir sur la 4G

ORANGEORANGE

(Tradingsat.com) - Orange a réagi hier soir face aux attaques de l’UFC Que Choisir qui dénonce de prétendues pratiques commerciales trompeuses sur la 4G et annonce déposer plainte contre l'opérateur. Dans un communiqué, la direction d'Orange "s’étonne de cette communication, qui paraît tout à fait inappropriée (...) et réaffirme tenir ses engagements en termes de couverture et a toujours été transparent, mettant régulièrement les cartes de couverture à jour".

Selon l'association de défense des consommateurs, le réseau de téléphonie mobile de quatrième génération de l'opérateur historique ne serait disponible que dans 79,3% de la capitale française et non 100%, comme il l'a revendiqué dans ses campagnes publicitaires. Mais Orange n'est pas tout seul dans cette affaire car SFR, pour sa part, ne couvrirait que 75% de Paris, "laissant de nombreuses poches de vide", indique l'étude publiée par UFC Que Choisir.

Outre l'étendue de la couverture, l'UFC-Que choisir reproche aux opérateurs de ne pas être très clairs sur le débit réel auquel les consommateurs français auront accès. Sur ce point, Orange affirme être "à ce jour le seul à pouvoir proposer jusqu’à 150 Mbit/s grâce à la largeur de bande de 20 MHz sur la fréquence de 2,6 GHz qui lui a été allouée", et conteste les propos de l'Association selon laquelle la 4G d’Orange déployée en 2.6 GHz ne concerne que les grandes villes.

Enfin, concernant la H+, le reproche de l’UFC Que Choisir porte sur l’assimilation de la H+ au très haut débit mobile. "Orange, dans toutes ses communications et par souci de clarté, fait systématiquement apparaître la distinction entre les 2 réseaux H+ et 4G qu’elle a déployés et les débits qui y sont associés", a répondu le groupe.

Ces échanges, plutôt musclés, doivent faire sourire Xavier Niel, le PDG d'Iliad, qui n'a pas encore communiqué au sujet de la 4G, et pour cause. "On va essayer de faire une surprise un jour donc on va laisser nos petits camarades annoncer les choses qu'ils n'ont pas pour nous faire une annonce avec ce que l'on a. La surprise, c'est d'avoir quelque chose de nouveau et de révolutionnaire", avait déclaré au printemps dernier le fondateur de Free, lors d'une interview à Europe 1.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...