Bourse > Orange > Orange : L'offre fixe de Bouygues Telecom fait craindre une nouvelle guerre des prix
ORANGEORANGE ORA - FR0000133308ORA - FR0000133308
14.225 € -1.04 % Temps réel Euronext Paris
14.440 €Ouverture : -1.49 %Perf Ouverture : 14.535 €+ Haut : 14.130 €+ Bas :
14.375 €Clôture veille : 7 515 340Volume : +0.28 %Capi échangé : 37 839 M€Capi. :

Orange : L'offre fixe de Bouygues Telecom fait craindre une nouvelle guerre des prix

ORANGEORANGE

(Tradingsat.com) - Orange est sévèrement chahuté en Bourse après le lancement d'une nouvelle offre "double play" chez Bouygues Telecom. Lanterne rouge de l'indice CAC 40, le titre de l'opérateur historique accuse ce mardi près de 4% de baisse à 9,76 euros.

B&YOU, la marque spécialiste des forfaits mobiles sans terminaux et sans engagement, a annoncé hier la disponibilité d'une offre fixe à 15,99 euros par mois comprenant l’accès à Internet et les appels illimités. Le client doit acheter l’équipement Box au prix de 35€ pour en bénéficier.

L'opérateur veut séduire les abonnés qui "consomment leur contenu audiovisuels principalement via leur appareil connectés ou qui "paient une offre triple-play alors qu’ils ne sont pas éligibles au service TV", mais vise également les consommateurs qui "recherchent une solution Internet et téléphonie fixe à bas prix".

Cette offre signe en tout cas l'entrée officielle de Bouygues Telecom sur le marché des box "low cost", et relance la guerre des prix dans le secteur très concurrentiel des télécommunications, à quelques jours seulement de l’introduction en Bourse du câblo-opérateur Numericable.

"Une très mauvaise nouvelle"

"A l'exception d’Alice et de certaines offres de quelques opérateurs virtuels comme Prixtel, cette offre est sans équivalent sur le marché français. Elle est logiquement lancée par l'acteur ayant la plus petite part de marché ADSL (7%)", commente ce matin le CM-CIC Securities.

L'analyste, qui conseille désormais Bouygues à la vente après la forte remontée du titre depuis ses récents planchers annuels, n'a cependant pas caché son inquiétude. "C'est une très mauvaise nouvelle pour l'ensemble des acteurs", et il faut s'attendre à une intensification de la concurrence sur le marché des services haut débit fixe, a-t-il souligné.

D'après ce courtier, ce segment avait bien résisté jusqu'à présent car la guerre des prix était concentrée essentiellement sur les services mobiles.

"Le risque d'une nouvelle guerre des prix nous parait limité, car le besoin de support et la différenciation sont plus forts que dans les services mobiles mais il serait étonnant que le prix des offres triple-play ADSL ne soit pas impacté", conclut le CM-CIC.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI