Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

ORANGE

ORA - FR0000133308 SRD PEA PEA-PME
10.635 € +0.95 % Temps réel Euronext Paris

Orange : L'Afrique, la fibre et la 4G portent Orange mais la visibilité manque sur 2019

jeudi 21 février 2019 à 15h33
L'action Orange pâtit de perspectives plus prudentes pour 2019

(BFM Bourse) - Malgré des résultats annuels supérieurs aux attentes, le titre Orange se replie sensiblement jeudi. L'opérateur apparaît prudent pour 2019 dans un contexte toujours aussi concurrentiel, alors que le scénario de consolidation du marché français semble au point mort. Dès lors, le groupe n'exclut pas une stagnation du dividende l'année prochaine.

Après trois années de progression, le dividende d'Orange (un point fort du titre, représentant plus de 5% de rendement par rapport à la dernière clôture) va-t-il stagner l'année prochaine ? L'hypothèse n'est pas exclue par la direction, dans un contexte où le résultat d'exploitation de l'opérateur télécoms pourrait ne connaître qu'une "légère" croissance en 2019 étant donné une visibilité qui est -pour l'heure- relativement plus limitée sur les principaux marchés du groupe. De quoi refroidir les investisseurs jeudi, avec un titre qui perd 2,16% à 13,35 euros vers 12h30.

En 2018, Orange a certes rempli l'ensemble de ses objectif financiers. Le chiffre d'affaires du groupe a atteint 41,38 milliards d'euros (+1,3% sur un an). La France pèse encore 44% des ventes (avec une progression du chiffre d'affaires de 0,9% sur un an), tandis que l'Espagne en représente 13% et le reste de l'Europe 13,7%. La zone Afrique et Moyen-Orient génère quant à elle 12,5% du chiffre d'affaires (et a contribué pour pratiquement la moitié de la croissance annuelle) et les activités liées aux entreprises (toutes régions confondues) 17,6%.

50% de clients en plus dans la 4G

"Avec une croissance du chiffre d'affaires et d'excellentes performances commerciales dans l'ensemble de nos géographies, l'année 2018 confirme la pertinence de notre stratégie axée sur la fibre, la 4G et la convergence", a analysé le patron d'Orange Stéphane Richard. Sur la 4G, le nombre de clients dans le monde a progressé de 50% à 16,7 millions (sur un total de 120 millions de clients dans le mobile).

"La fibre reste en forte croissance en 2018, avec 593 000 ventes nettes en France (546 000 en 2017), 623 000 en Espagne et 152 000 en Pologne (niveau record)", souligne également le groupe dans un communiqué.

Echec d'Orange Bank

A contrario, Orange Bank, un service lancé en novembre 2017, peine à décoller avec un produit net bancaire qui atteint seulement 43 millions d'euros (-41% sur un an) et 248.000 clients en fin d'année dernière.

L'Ebitda (résultat avant impôts, intérêts dépréciations et amortissements) ajusté s'est de son côté accru de 2,7% à 13,01 milliards d'euros (dont près de 49% en France). Stabilisé en 2015, cet indicateur largement suivi par les analystes de la rentabilité de l'opérateur avait grimpé de 1,3% en 2016 puis de 2,2% en 2017. Le groupe s'était donné pour ambition de réaliser en 2018 une croissance supérieure à celle de 2017, largement atteinte donc. Mais en 2019, l'Ebitda ajusté (qui devient "EBITDAal" pour "after lease" compte tenu de l'application d'une nouvelle doctrine comptable, IFRS16*) connaîtra une hausse "plus modérée" qu’en 2018, explique Orange, étant donné "un contexte toujours très concurrentiel, notamment en France et en Espagne", et "la disparition du bénéfice des offres de livres audio et de lecture numérique" (qui lui permettait comme aux autres opérateurs du reste d'appliquer un taux de TVA réduit sur les offres presse et livres numériques, représentant 160 millions d'euros de contribution à l'Ebitda l'an dernier).

Le résultat net de l'ensemble consolidé s'élève à 2,158 milliard d'euros, en progression de 5,8% par rapport à 2017.

Un dividende maintenu en 2019, mais peut-être pas augmenté

Par ailleurs, la direction propose de porter le dividende au titre de 2018 à 70 centimes (près 65 cens l'année précédente et 60 cents pour 2016). S'agissant de 2019 toutefois, Orange n'est pas encore en mesure (au contraire des années précédentes) de s'engager à faire progresser la rémunération, tablant donc pour le moment pour un maintien à 70 centimes. Selon Stéphane Richard, interrogé en marge de la présentation des résultats, une bonne nouvelle n'est pas à terme inenvisageable. "Nous disons aujourd'hui que nous voulons avoir une meilleure visibilité sur ce que nous pouvons atteindre en 2019 et sur les perspectives de nos activités plus tard dans l'année ou début 2020 afin de prendre notre décision finale".

Le directeur financier Ramon Fernandez a pour sa part souligné la persistance d'une forte intensité concurrentielle en France, marché qui pèse plus de la moitié de l'Ebitda total du groupe. Immanquablement questionné sur la possibilité d'une consolidation du marché tricolore (via le rachat d'un opérateur par un autre pour repasser à trois acteurs seulement, un serpent de mer depuis l'arrivée d'Iliad sur le mobile), Ramon Fernandez a expliqué qu'il serait extrêmement surpris si une opération s'engageait dans un avenir proche, faisant écho aux remarques de Bouygues qui a note n'avoir mené aucune discussion. Pour l'instant, le PDG d'Orange assure ne pas avoir enregistré de départs significatifs de ses clients vers Free avec l'arrivée en décembre dernier de la nouvelle box Delta de Free.

Qualifiant 2019 comme "une année charnière" pour Orange, le PDG Stéphane Richard a enfin annoncé que le groupe présenterait dans le courant de l'année son nouveau plan stratégique, Vision 2025, qui fera suite au plan Essentiels 2020 (lequel visait à maintenir un dividende de 60 centimes a minima sur 2015-2018).

*Les anciennes normes comptables IAS 17 distinguaient deux types d'actifs en location : ceux en location simple et ceux en location financement. Or, seule une partie de ces actifs (les locations financements) étaient enregistrés au bilan. Avec la norme IFRS16, une grande majorité des contrats de location sont regroupés sous le même item au bilan et l'entreprise doit notamment amortir ces actifs dans le compte de résultat.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur ORANGE en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+328.90 % vs +12.22 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat