Bourse > Apprendre la bourse > Lexique Boursier

Lexique Boursier

Visa

« Cette note a été établie par les sociétés X et Y et engage la responsabilité de ses signataires. Le visa [NDLR : de l’Autorité des marchés financiers] n’implique ni approbation du prix ou de l’opportunité de l’opération, ni authentification des éléments comptables et financiers présentés. [Ce visa] a été attribué après examen de la pertinence et de la cohérence de l’information donnée. » Cette mise en garde, en première page de tous les documents d’information relatifs à une opération financière (vente de titres au public, offre publique d’achat, d’échange, de retrait ...), est explicite. Le visa délivré par l’AMF signifie que les éléments essentiels d’information qu’un investisseur doit connaître pour décider de participer ou non à une opération financière sont bien contenus dans le prospectus. Ce n’est pas un label de qualité et, surtout, ne constitue en rien une recommandation ou une incitation à participer à l’opération. Sont soumises au visa de l’AMF toutes les opérations qui entrent dans le champ d’application de l’appel public à l’épargne, c’est-à-dire celles qui portent sur au moins 2,5 millions d’euros ou sur 50% du capital de l’entreprise, ou qui concernent cent investisseurs au moins, que le marché soit réglementé (Eurolist) ou non (marché libre ou Alternext).