Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

FNAC DARTY

FNAC - FR0011476928 SRD PEA PEA-PME
39.060 € +3.28 % Temps réel Euronext Paris

Fnac darty : Une violente prise de profits sur Fnac-Darty fait plonger le titre

lundi 22 octobre 2018 à 17h27
Le cours de l'action Fnac Darty reflue ce lundi après-midi

(BFM Bourse) - Après avoir bondi vendredi dernier, le titre Fnac Darty cède du terrain ce lundi, sous l'effet d'une prise de profits assez violente des gérants de fonds.

Après avoir enregistré vendredi dernier l'une des plus fortes hausses journalières (+12,75%) de son histoire à la suite de la publication de résultats encourageants au troisième trimestre, le titre Fnac Darty a reperdu 7,49% à 61,49 euros lundi en clôture. Pour Clément Genelot, analyste chez Bryan Garnier, il s'agit d'une "prise de profits massive et violente liée à la spéculation de la part des investisseurs institutionnels qui soldent certaines positions". Dont Fnac Darty, donc.

Les résultats trimestriels du groupe français spécialiste de la distribution de biens culturels ne justifient en effet pas un tel mouvement. L'analyste juge en effet les derniers chiffres publiés, pour le compte du troisième trimestre, "rassurants". D'autant que "la tendance sous-jacente est plutôt bonne en septembre, ce qui permet aussi d'être optimiste pour le quatrième trimestre" ajoute-t-il, malgré "un marché du retail globalement nerveux et en difficultés".

Pas lié au rachat avorté par Ceconomy

Le distributeur allemand Ceconomy -qui détient 24,3% du capital de Fnac Darty depuis l'été 2017- devait lancer une offre de rachat de 2,7 milliards d'euros sur le groupe français, soit plus de 100 euros par action, mais ses difficultés financières l'ont poussé à renoncer, comme l'a révélé BFM Business. Toutefois, toujours selon Clément Genelot, "entre les derniers résultats très décevants du groupe allemand et l'absence de gouvernance stable, le marché avait déjà intégré que cette opération ne se ferait pas".

Ceconomy devrait conserver sa participation

Inversement, le spécialiste de Fnac Darty chez Bryan Garnier juge peu probable que Ceconomy cède sa participation dans le groupe français. Pour trois raisons : "La première, c'est qu'à moyen-terme, une consolidation du secteur est inévitable, il faut créer des synergies, notamment pour lutter contre Amazon qui peut se permettre de perdre de l'argent dans le retail. Ensuite, la participation dans Fnac gonfle l'Ebita de Ceconomy via la quote-part du résultat net du groupe français. Et enfin, ils avaient acheté leur participation dans Fnac à 70 euros et je ne les vois pas revendre à perte".

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur FNAC DARTY en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+330.30 % vs +0.14 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat