Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

FNAC DARTY

FNAC - FR0011476928 SRD PEA PEA-PME
35.980 € -0.66 % Temps réel Euronext Paris

Fnac darty : Les grèves de fin d'année plombent Fnac Darty, qui chute lourdement en Bourse

vendredi 17 janvier 2020 à 11h25
Pénalisé par les grèves, Fnac Darty chute lourdement en Bourse

(BFM Bourse) - Dans un point d'activité qui s'apparente à un avertissement sur ses ventes annuelles, Fnac Darty admet avoir été durement touché par les mouvements sociaux du mois de décembre, estimant à 70 millions d'euros sa perte de chiffre d'affaires au dernier trimestre. Ce manque à gagner, plus important qu'anticipé par les analystes, fait plonger le titre du distributeur.

Les grèves de décembre plombent les comptes des distributeurs. Et en particulier ceux de Fnac Darty, qui accuse le coup vendredi matin à la Bourse de Paris, où le titre du distributeur de matériel électroménager, d'électronique et de produits culturels abandonne 11,2% à 44,96 euros peu avant 10h, dans un volume d'échanges déjà conséquent pour l'heure (0,9% du tour de table). Ce plongeon ramène le titre à un plancher depuis février 2015 et la valorisation du groupe à 1,2 milliard d'euros.

Les résultats préliminaires du distributeur, dévoilés jeudi après Bourse, annoncent "une perte de chiffre d’affaires estimée à environ -70 millions d'euros sur les ventes de Noël, du fait des grèves en France en fin d’année qui ont particulièrement touché l’enseigne Fnac et ses magasins de centre-ville". Un manque à gagner supérieur à ce qu'anticipait les analystes, notamment Florent Thy-Tine, en charge du dossier pour Midcap Partners : "Si nous avions évoqué nos inquiétudes concernant l’impact des mouvements sociaux dans notre note fin décembre, nous avions clairement sous-estimé son impact. Le groupe n’a visiblement pas enregistré de compensation sur ses ventes en ligne" relève-t-il dans sa note matinale.

Un manque à gagner supérieur à celui de décembre 2018

"Pour la deuxième année consécutive, le commerce en France est impacté par des mouvements sociaux au mois de décembre, période la plus critique pour notre secteur. En 2019, ces événements auront un impact matériel sur les performances du groupe" regrette le directeur général du distributeur Enrique Martinez, cité dans le communiqué. En décembre 2018, les perturbations liées aux "gilets jaunes", avaient entraîné une perte de chiffre d'affaires estimée à environ 45 millions d'euros, liée aux fermetures de magasins et à une baisse de la fréquentation.

Fnac Darty indique s'attendre désormais à un chiffre d'affaires d'environ 7,34 milliards de dollars (hors activités aux Pays-Bas, qui représentent environ 400 millions d'euros, que le groupe souhaite céder et a déconsolidé de son bilan). Ce chiffre ressortirait nettement en-deçà des anticipations de Midcap (7,79 milliards d'euros). Quant au taux de marge brut, il "atteindrait 30,4% en retrait de 20 points de base (-0,2%) en 2019 comparé à 2018, principalement en raison du poids des ventes de Noël" précise le distributeur. Ce repli limité tient notamment à "l'intégration de Nature et Découverte qui contribue pour 50 points de base" relève néanmoins Florent Thy-Tine.

En revanche, le résultat opérationnel courant des activités poursuivies est estimé à environ 293 millions d'euros, pour une marge opérationnelle courant qui atteindrait donc 4%. Celle-ci resterait ainsi en ligne avec les attentes de Midcap, alors que le ROC (résultat opérationnel courant) s'établirait nettement en-deçà des anticipations de Florent Thy-Tine (à 308 millions d'euros). Si Fnac Darty pointe "une bonne maîtrise des coûts, l'analyste explique que "le maintien de la marge s’explique également par la déconsolidation des activités néerlandaises qui présentaient des pertes de l’ordre de 8 millions d’euros en 2018".

Selon l'analyste financier, "la seule bonne nouvelle vient en réalité de la génération de flux de trésorerie disponible, qui devrait être supérieure à nos attentes à 170 millions (contre 114 millions d'euros)".

Perspectives prudentes pour 2020

"Dans un contexte social toujours incertain en France, le groupe reste prudent sur la performance de ses marchés en 2020, mais confirme sa capacité à surperformer leur croissance et reste focalisé sur la maîtrise des coûts" indique le communiqué, qui précise que Fnac vise "une légère croissance" de ses revenus et de son ROC lors du prochain exercice. En sus, "les objectifs à moyen terme, qui visent une croissance supérieure aux marchés et une marge opérationnelle courante de 4,5% à 5%, sont confirmés".

"Le consensus devrait nettement revoir ses estimations à la baisse" estime Florent Thy-Tine. L'analyste ajoute que son objectif de cours est abaissé de 83 à 65 euros sur le titre du distributeur spécialisé, avec une recommandation cependant maintenue à l'achat, l'expert considérant que "la valorisation intégrait une partie de ce "sales warning"". "Nous attendons tout de même de prochaines publications difficiles puisque les mouvements sociaux devraient encore peser sur le premier trimestre" conclut-il.

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur FNAC DARTY en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+310.00 % vs -0.16 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat