Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 580.38 +0.31 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Vers un reflux modéré des cours, journée très dense sur le plan statistique

mercredi 10 avril 2019 à 08h33

(BFM Bourse) - Avec l'agacement généré par le caractère interminable du round de négociations commerciales sino-américaines, et de nouvelles perspectives inquiétantes publiées par le FMI, le marché parisien a perdu du terrain mardi (-0,65% à 5 436 points), mettant fin à quatre séances de transition latérale.

Le Fonds monétaire internationale a révisé à la baisse ses prévisions de croissance mondiale pour 2019. La croissance économique des États-Unis resterait, selon l'institution financière, la plus robuste parmi les économies avancées, mais celle-ci va tout de même ralentir plus que prévu cette année. L'expansion de l'économie américaine devrait ainsi marquer le pas à 2,3% cette année, contre 2,9% l'année dernière, dans le sillage du fléchissement prévu de la croissance mondiale. Cette nouvelle prévision est inférieure de 0,2 point de pourcentage à ce qu'anticipait le FMI en janvier, selon son rapport sur les perspectives économiques mondiales publié mardi.

Du côté du Brexit, face à la perspective d'une sortie sans accord du Royaume-Uni de l'Union européenne dès vendredi, qui apparaît comme la plus mauvaise solution pour toutes les parties, Theresa May traverse aujourd'hui la Manche pour rencontrer Angela Merkel et Emmanuel Macron pour essayer d'obtenir un nouveau report du délai, au 30 juin. Le Parlement britannique a de nouveau fermement repoussé l'option d'un Brexit sans accord, mais c'est grosso modo la seule chose sur laquelle les députés britanniques soient capables de s'entendre actuellement, sans pour autant proposer une alternative crédible.

Ce mercredi, la Banque Centrale Européenne achève une réunion de son Conseil des Gouverneurs. Si un statu quo sur les taux proprement dits, à un niveau déjà historiquement bas semble acquis, il s'agira de jauger de l'attitude accommodante de l'Institution monétaire et de ses intentions pour les mois à venir, compte-tenu des outils qui lui restent encore à disposition, dans un contexte d'amélioration trop timide du taux de chômage et d'une progression tout aussi timide sur les front des prix.

Au chapitre macroéconomique, la journée de ce mercredi est clairement la plus riche et dense sur ce point (voir plus bas). Peu de choses à se mettre sous la dent depuis le début de la semaine côté statistique. Hier toutefois, les opérateurs ont pris connaissance des ventes au détail en Italie, en hausse de 0,1% au mois de février en données définitives (au-dessus de la cible), et d'un indice NFIB de la santé économique des petites entreprises américaines, à un niveau très proche du consensus.

Côté valeurs, Airbus (-1,86% à 118,50 euros) a souffert, victime de la menace de taxes américaines.

Poxel (+0,71% à 8,49 euros), en partenariat avec le groupe pharmaceutique japonais Sumitomo, a annoncé le succès d'une étude clinique de phase finale sur un nouveau traitement du diabète de type 2 au Japon.

Contre la tendance, Solocal Group (+9,20% à 0,7180 euro) accélérait vivement à la hausse, dans des volumes très épais (plus de 10 millions de pièces). Le titre est soutenu par des retours encourageants vis-à-vis de la campagne marketing lancée fin février, visible actuellement en télévision notamment.

Début du bal des trimestriels des groupes cotés, pour le premier trimestre 2019 ce mercredi: coup d'envoi donné avec le géant du luxe LVMH.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont mis fin brutalement à une série haussière impressionnante mardi: le Dow Jones s'est replié de 0,72% à 26 150 points, et le Nasdaq Composite de 0,56% à 7 909 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a perdu 0,61% à 2 878 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1260$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 64.10$.

Sur le plan macroéconomique ce mercredi, à suivre la production industrielle française à 08h45, le PIB, la production industrielle et la balance commerciale des bien au Royaume-Uni à 10h30, la décision de politique monétaire européenne à 13h45, la conférence de presse de la BCE à 14h30, et pour les Etats-Unis: l'indice des prix à la consommation à 14h30, les stocks de pétrole à 16h30, la balance budgétaire et les "Minutes" de la Fed à 20h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice phare tricolore a mis fin, dans des volumes en très légère accélération, à une phase de transition parfaitement latérale de quatre séances, phase construite sur des niveaux de cours fermes. Le biais de fond n'est à ce stade pas remis en cause, mais l'indice a montré un premier besoin légitime de respiration. Avis négatif à l'échelle de la séance de ce mercredi, très riche en événements macroéconomiques.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 5560.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale F505S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
5560.00 / 5665.00 / 6000.00
Support(s) :
5205.00 / 5081.00 / 4730.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Vers un reflux modéré des cours, journée très dense sur le plan statistique (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Vers un reflux modéré des cours, journée très dense sur le plan statistique (©ProRealTime.com)
©2019 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+291.60 % vs +12.26 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat