Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 576.16 +0.14 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Vers un peu moins d'audace dans l'immédiat

mardi 18 février 2020 à 08h32

(BFM Bourse) - En l'absence de repères en provenance de Wall Street, resté fermé lundi en raison d'un jour férié (President's Day), le marché parisien a évolué dans des marges étroites, pour clôturer légèrement dans le vert (+0,27% à 6 085 points), dans des volumes très timides. Les investisseurs se sont rassurés avec la suite des annonces de la Banque Centrale chinoise, qui a de nouveau réduit lundi le coût de financement des banques commerciales pour soutenir une économie paralysée depuis plus d'un mois par l'épidémie du nouveau coronavirus. L'institution monétaire a ainsi proposé lundi 200 milliards de yuans (26,4 milliards d'euros) aux banques sous forme de facilités de prêts à moyen terme (MLF) d'un an, et ce à des conditions améliorées, avec un taux d'intérêt abaissé à 3,15%, au plus bas depuis 2017, contre 3,25% précédemment.

Au chapitre statistique, rien à se mettre sous la dent lundi, sans repères majeurs de part et d'autre de l'Atlantique. Les affaires reprennent ce mardi avec en particulier le très suivi indice ZEW de confiance dans l'économie allemande. Un indicateur attendu en baisse à 20.0, dans le cadre de craintes récentes sur un ralentissement de l'activité industrielle de la première économie de la Zone Euro.

Côté valeurs, le secteur automobile au sens large (équipementiers y compris) reprenait de la hauteur, avec un effet Bêta puissant, à l'image de ses principaux représentants sur le Compartiment A de la cote parisienne: Valeo (+1,80% à 27,70 euros), Plastic Omnium (+1,93% à 23,75 euros), Michelin (+3,17% à 112,25 euros), ou Faurecia (+6,53% à 45,83 euros), qui publiait. Renault, (-4,26% à 33,03 euros) faisait exception.

Novacyt (+56,81% à 1,91 euro) a flambé, dans des volumes ahurissants, de plus de 65 millions de pièces, alors que la société lance son nouveau kit de test du coronavirus Covid-19. Depuis le début de l'année, le bilan boursier du spécialiste de la cytologie dépasse les 1 000 % !

Technicolor (-17,04% à 0,448 euro) chute à un nouveau plus bas historique. Le titre chutait déjà de plus de 20% vendredi au lendemain de la présentation de son nouveau plan stratégique assorti d'une augmentation de capital de 300 millions d'euros.

Pour rappel, Wall Street est resté clos lundi en raison d'un jour férié (President's Day). Les investisseurs viennent de prendre connaissance de la clôture ce mardi de Tokyo, en vive baisse de 1,40% pour le Nikkei, dans le contexte de l'épidémie de coronavirus Covid-19 d'épicentre chinois (Wuhan).

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.0830$. Le baril de WTI, un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 51.60$.

À l'agenda statistique ce mardi, à suivre en priorité les indices ZEW (confiance dans l'économie) en Zone Euro et en Allemagne à 11h00. A suivre également le taux de chômage au Royaume-Uni à 10h30, et l'indice manufacturier Empire State (Fed de NY) à 14h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Concernant le cadre de fond, qu'il convient de rappeler, car il sert de base de travail:

Sur le fond, l'appétit des acheteurs reste finalement, à ce stade, insatiable. Comme nous le précisions dans nos précédentes analyses, le décrochage très ponctuel des 02 et 03 décembre n'a aucunement remis en doute la qualité du biais de fond. Il a défini le cadre d'une respiration, qui au final aura été de très courte durée. Cet épisode, du point de vue de la psychologie de marché, a répondu point par point dans son déroulé à l'épisode qui a suivi le décrochage ponctuel lui aussi, des 1er et 02 octobre. Ce phénomène de court reflux, rapidement contré, s'est répété une nouvelle au coeur du mois de janvier.

La croissance formelle des principaux points bas (15/08/19, 03/10/19, 03/12/19, 31/01/20) milite froidement dans le sens d'une poursuite en tendance haussière clairement définie. Le mouvement de rally de fin d'année, est amené à se poursuivre sur le premier trimestre.

La bougie en long blanc (marubozu) d'école tracée mardi 04/02, qui montre une mobilisation en un temps réduit du camp acheteur en rappelle d'autres dans l'historique récent de l'indice (11/10 ou 04/12) pour ne citer qu'elles.

La récente phase de courte dérive à plat est précocement terminée: l'indice phare tricolore a fait voler en éclats ce niveau de résistance (6 065 points), et en clôturant exactement sur ces points hauts de séance mercredi 12/02.

L'avis haussier de moyen terme en est renforcé.

Avis négatif toutefois à l'échelle de la seule séance à venir, sous les 6 100 points qui se présentent en fragile niveau de résistance.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 6100.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale 8297S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
6100.00
Support(s) :
6000.00 / 5800.00 / 5725.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Vers un peu moins d'audace dans l'immédiat (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Vers un peu moins d'audace dans l'immédiat (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+332.80 % vs -7.94 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat