Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 683.22 +0.27 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Vers un aplatissement de la courbe de hausse des Fed Funds

jeudi 24 novembre 2022 à 08h31

(BFM Bourse) - Dans des volumes discrets, le CAC 40 est parvenu à grignoter jeudi 0,32% à 6 680 points, dans l'attente des Minutes de la Fed, traditionnel compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire. Publiés à 20h00 (Heure de Paris) comme à chaque fois, ce compte-rendu était une occasion franche d'affiner les perspectives de taux neutre et d'anticiper l'allure à venir de la courbe des Fed Funds. Tout en jugeant de la nécessité d'une poursuite de la lutte contre l'inflation, les membres pensent "approprié", dans leur majorité, le scénario d'un ralentissement de la hausse des Fed Funds. Une courbe ascendante, donc, mais un peu plus plate, avec un point d'arrivée (taux terminal) qui peut être important.

Pour rappel, alors que le tassement dans la progression des IPC américains avait laissé auguré, il y a deux semaines, un adoucissement relatif de la politique monétaire de la Fed, les signes d'une poursuite du durcissement se sont en effet, par la suite multipliés. James Bullard le président de l'antenne de Saint-Louis de la Réserve fédérale américaine, connu pour ses positions "faucon", a déclaré que les taux devraient évoluer au-dessus de 5% pour juguler l'inflation.

Côté macroéconomie, les opérateurs ont pris connaissance mercredi des PMI (indicateur baromètre d'activité calculé après enquêtes auprès de directeurs des achats), en Zone Euro. Les écarts au consensus sont plutôt limités, bien que toutes les composantes restent significativement sous la barre des 50. La seule bonne surprise concerne le score industriel allemand qui prend 1,6 point.

Chris Williamson, Chief Business Economist at S&P Global Market Intelligence, apporté les clefs de lecture suivantes: "Une nouvelle baisse de l'activité en novembre renforce les probabilités que l'économie de la zone euro glisse vers la récession. Jusqu'à présent, les données du quatrième trimestre sont compatibles avec une contraction du PIB à un taux trimestriel d'à peine plus de 0,2 %. Néanmoins, les données PMI de novembre apportent également une relative bonne nouvelle, dans le sens où la baisse s'est atténuée par rapport à octobre. Ce qui est encourageant, c'est que les contraintes d'approvisionnement montrent des signes de détente, les performances des fournisseurs s'améliorant même dans la première puissance industrielle de l'union monétaire, l'Allemagne. La météo clémente a également apaisé certaines des craintes concernant les pénuries d'énergie pendant les mois d'hiver."

Outre Atlantique, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage, sans montrer de détente sur le front de l'emploi, sont ressorties au-dessus du niveau de consensus pour la semaine 46, à 240 000 nouvelles unités. Les commandes biens durables, hors équipements de transport, ont gagné 0,5% en rythme mensuel en octobre, battant la cible.

Côté valeurs, Elior a signé une belle hausse (+8,3%) après avoir publié des résultats pour l’ensemble de son exercice 2021-2022 légèrement supérieurs aux attentes et indiqué qu’il comptait finaliser sa revue stratégique dans les prochaines semaines. Après avoir souffert ces derniers jours en raison des craintes sur la Chine, les groupes de luxe ont regagné du terrain. Hermès et L’Oréal ont notamment repris plus de 1%.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont terminé la séance dans le vert, à l'image du Dow Jones (+0,28% à 34 194 points) ou du Nasdaq Composite (+0,99% à 11 285 points). Le S&P500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérant de fonds, a gagné 0,59% à 4 027 points.

On rappellera que Wall Street restera fermé ce jeudi (Thanksgiving) et ne rouvrira que demain pour une séance écourtée.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,0430$. Le baril de WTI, l'un des baromètres de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 77.30$.

A suivre en priorité à l'agenda statistique ce jeudi, l'indice IFO du climat des affaires en Allemagne à 10h00.

A noter, pour les détenteurs de positions au RD: la liquidation mensuelle interviendra à la clôture de la séance du vendredi 25 novembre.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

La rally amorcé le 04/10 s'est traduit par un retour franc sur une zone de résistance à 6 550 points. La capacité à s'en affranchir dans de forts volumes viendrait ouvrir la voie à une poursuite de ce rally d'octobre. C'est ce niveau qui est justement en cours de redéfinition, avec une congestion autour des 6 600 points. Dans l'immédiat, l'incapacité à créer de nouveaux points hauts laisse augurer a minima une respiration. Une courte phase corrective en direction de la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé) peut également prendre corps à tout moment, d'autant plus qu'une divergence cours / volumes s'installe.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 6898.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 6390.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseil BFM Bourse

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
6898.00 / 7036.00
Support(s) :
6390.00 / 6192.00 / 6142.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Vers un aplatissement de la courbe de hausse des Fed Funds (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Vers un aplatissement de la courbe de hausse des Fed Funds (©ProRealTime.com)
©2022 BFM Bourse
Portefeuille Trading
+316.00 % vs +34.44 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour