Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 455.81 -1.74 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Une batterie d'indicateurs PMI avant de mettre le cap sur le Wyoming

lundi 23 août 2021 à 08h29

(BFM Bourse) - Un début de semaine sous le signe du rebond technique est attendu sur le marché parisien, dont le baromètre de référence, le CAC 40, a reculé de près de 4% la semaine passée, sur fond de craintes conjuguées sur les plans monétaires, sanitaires et économiques, tout particulièrement en Chine. Et justement, en Chine, la volonté affichée de l'exécutif de mieux faire participer les ultra-riches à la solidarité nationale, a pesé sur les géants français du luxe. Sur l'ensemble de la semaine passée, la correction a été sévère pour Hermès (-8,50% à 1 233 euros), Christian Dior (-11,67% à 635,50 euros), LVMH (-12,65% à 620,0 euros) et surtout Kering (-17,29% à 652,50 euros). Et ce sont très probablement ces mêmes dossiers qui alimenteront le plus le rebond technique du marché le cas échéant ce lundi.

Par ailleurs, la question monétaire, qui a beaucoup pesé sur les débats la semaine passée, continuera de concentrer l'attention. Les Minutes de la Fed, par leur ton et leur contenu, ont alimenté mercredi dernier la crédibilité d'un scénario de "durcissement" monétaire, avec naturellement les guillemets qui s'imposent, tant le caractère progressif de ce durcissement est assuré. Force est toutefois de constater que les "Faucons" de la Fed ont avancé leurs pions. "La décision de réduction des rachats d'actifs de l'institution monétaire (tapering) pourrait intervenir avant la fin de l'année", relève John Plassard (Mirabaud) dans ces Minutes. "Les investisseurs pourraient en avoir le cœur net lors du symposium de Jackson Hole qui aura lieu [cette semaine] du 26 au 28 août prochain", poursuit le spécialiste en investissement.

"Le rendez-vous de la semaine est donc donné lors du symposium de Jackson Hole (qui sera réalisé en visioconférence) de jeudi à samedi", insiste Vincent Boy, analyste de marché pour IG France. "Ce rendez-vous, lors duquel les banquiers centraux se retrouveront et discuteront des différentes politiques monétaires, devrait être l’occasion pour ces derniers d’éclaircir leur politiques et la BCE comme la Fed seront particulièrement suivis par les investisseurs."

"Jerome Powell pourrait préciser le calendrier de baisse des rachats d’actifs à venir, ce qui devrait conduire à une volatilité très importante sur les marchés financiers, qui restent fortement dépendants de la politique monétaire, américaine notamment", poursuit l'analyste.

Côté chiffres macroéconomiques, aucun repère tranchant ne figurait à l'agenda vendredi. Le menu devient beaucoup plus copieux dès ce lundi, avec une batterie d'indicateurs PMI (enquêtes auprès des directeurs d'achats) des principales forces économiques de la Zone Euro.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont tracé l'ébauche d'un rebond technique vendredi, à l'image du Dow Jones (+0,65% à 35 120 points) ou du Nasdaq Composite (+1,19% à 14 714 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a grignoté 0,81% à 4 441 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1710$. Le baril de WTI, l'un des baromètres de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 63,30$.

A l'agenda statistique ce lundi, comme vu plus haut, les opérateurs se concentreront sur une batterie d'indicateurs d'activité, dans les services et l'industrie, en toutes premières estimations pour le mois d'août. Les données synthétique pour l'ensemble de la Zone Euro sont attendues à 10h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'enchaînement d'un gap baissier le 16 août, puis d'un gap beaucoup plus ample le 19 août, laisse entendre que la formation de la jambe baissière de réajustement correctif n'est probablement pas terminée. Ou tout du moins que l'entrée dans une phase volatile, beaucoup moins linéaire et moins inconditionnellement acheteuse est actée. Ce qui n'empêche pas à court terme la probable formation d'une courte réaction technique de contestation, alimentée en grande partie par les dossiers du luxe, dont la pondération cumulée au sein du CAC avoisine, rappelons-le, les 25%. Avis positif à l'échelle de la séance à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 6590.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Positif
Résistance(s) :
6759.00 / 6944.00 / 7000.00
Support(s) :
6590.00 / 6350.00 / 6250.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Une batterie d'indicateurs PMI avant de mettre le cap sur le Wyoming (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Une batterie d'indicateurs PMI avant de mettre le cap sur le Wyoming (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+319.10 % vs +29.87 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat