Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 552.34 +0.03 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Un oeil sur le commerce, l'autre sur les politiques monétaires

lundi 10 juin 2019 à 08h34

(BFM Bourse) - On notera tout d'abord qu'en dépit du caractère férié de ce lundi (Pentecôte), le marché parisien ouvrira, dans des conditions habituelles d'horaires et de cotation. Des volumes plus faibles sont naturellement attendus.

Le CAC terminait vendredi une semaine de rebond dans d'excellentes dispositions (+1,62% vendredi à 5 364 points, +3,00% pour la semaine). Paradoxalement, les mauvais indicateurs allemands et américains ont conforté la hausse du marché en ancrant les anticipations d'une baisse des taux de la Fed d'ici septembre.

Le marché devrait momentanément continuer de se baser sur des anticipations de plus en plus fortes de desserrement du robinet monétaire américain, la Fed disposant d'une marge de manoeuvre en matière plus importante que celle de la Banque Centrale Européenne. Tout en gardant à l'oeil les évolutions du conflit commercial tous azimuts lancé par Donald Trump.

Si le G20 Finances (réunion des Ministres des Finances et des Banquiers Centraux du G20) s'est accordé ce week-end pour un communiqué commun mettant en garde sur les nombreux dangers directs, indirects et collatéraux de la guerre commerciale, Donald Trump, de son côté, renonçait à la sur-taxation des importations mexicaine, au vu des garanties apportés par Mexico sur la question de l'immigration illégale.

Au chapitre macroéconomique, la journée de vendredi a été dominé par le rapport NFP (Non Farm Payroll) sur l'emploi américain (données fédérales).

Comme le laissait augurer plus tôt dans la semaine l'enquête du cabinet privé en Ressources Humaines ADP, le nombre de créations de postes est très décevant. Dans le secteur privé (hors agriculture), la première économie du monde n'a créé que 75 000 postes sur le mois de mai, loin, très loin de la cible (176 000). Déception également du côté de la progression des salaires (+0,2%). Le taux de chômage, pour sa part reste stable à 3.6% de la population active, au plus bas depuis plus d'un demi-siècle.

Deux chiffres particulièrement décevants à signaler sur la première économie de la Zone Euro, publiés vendredi matin: la production industrielle allemande a chuté en rythme mensuel de 1,9% au mois d'avril, très lien du consensus (-0,4%), et et l'excédent commercial pour le mois de pour le mois d'avril (+17 Milliards d'Euros) n'a pas atteint la cible.

Côté valeurs, Soitec a bondi de 8,48% à 83,80 euros, après avoir conclu plusieurs contrats d'approvisionnement à long terme avec GlobalFoundries, l'une des principales fonderies de semi-conducteurs.

Le changement de patron de Sanofi (+4,40% à 78,32 euros) a visiblement rassuré le marché.

Solvay gagnait 2,34% à 86,58 euros a gagné 20,34% à 86,58 euros avec l'appui d'un analyste.

Sur des anticipations de plus en plus fermes de baisse des taux fédéraux d'ici la rentrée, les principaux indices sur actions de l'autre côté de l'Atlantique ont pris de la hauteur vendredi, à l'image du Dow Jones (+1,02% à 25 983 points) ou du Nasdaq Composite (+1,66% à 7 742 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a progressé de 1,05% à 2 873 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1,1300$. Le baril de WTI, un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 54,30$.

Au chapitre macroéconomique ce lundi, à suivre la production industrielle et le PIB au Royaume-Uni à 10h30, ainsi que les nouvelles offres d'emploi( JOLTS) à 16h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

La vive accélération en cours de séance vendredi a vu l'indice phare de la cote parisienne s'affranchir de sa moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé), courbe de tendance de court terme en cours d'inflexion haussière. Un franchissement qui doit encore être validé pour disposer pleinement d'un sens technique. Une navigation sous les 5 445 est l'option retenue pour cette première partie de semaine.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5445.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5152.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale C485S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5445.00 / 5601.00 / 5665.00
Support(s) :
5152.00 / 5081.00 / 4555.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Un oeil sur le commerce, l'autre sur les politiques monétaires (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Un oeil sur le commerce, l'autre sur les politiques monétaires (©ProRealTime.com)
©2019 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+281.40 % vs +11.69 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat