Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 025.20 -0.17 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Un marché qui reste versatil

lundi 5 novembre 2018 à 08h32

(BFM Bourse) - En dépit d'une clôture loin de ses sommets de séance, le marché parisien est parvenu vendredi à conserver une avance, maigre mais réelle (+0,32% à 5 102 points vendredi pour le CAC). Une prise de hauteur catalysée en grande partie par des espoirs d'avancée sur le dossier commercial sino-américain. Le Président américain a indiqué jeudi après-midi avoir eu "une très bonne conversation" avec son homologue Xi Jinping. L'absence d'éléments plus concrets invitera néanmoins à la prudence, dans un marché qui reste particulièrement versatile. L'approche des élections de mi-mandat aux Etats-Unis, n'invitera pas non plus à ouvrir plus avant l'appétit pour le risque.

Les opérateurs étaient particulièrement attentifs à la publication du rapport NFP (Non Farm Payrolls) pour l'emploi américain au mois d'octobre. Selon les données dévoilées par le Département du Travail, les créations de postes hors secteur agricole se sont élevés à 250 000, battant très largement la cible (194K) et le mois de septembre (134K). Rien à signaler du côté de la dynamique des salaires, conforme en attentes, en hausse de 0,2% en rythme mensuel. Enfin, le taux de chômage reste stable, à 3.7% de population active. Soit un situation de plus en proche du plein emploi.

Les signaux envoyés mercredi par l'enquête du cabinet privé en ressources humaines ADP et jeudi par le niveau des inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage étaient déjà de nature à rassurer la communauté financière. La Fed se trouve confortée dans son attitude offensive, et une nouvelle hausse des taux fédéraux (la quatrième de l'année) reste l'option la plus probable pour l'échéance du mois de décembre. Le FOMC se réunira deux jours cette semaine, sans qu'une action directe sur les taux ne soit envisagée.

Par ailleurs, de ce côté ci de l'Atlantique, la publication de l'indice d'activité PMI manufacturier a rassuré. En données finales pour le mois d'octobre, l'indicateur avancé, calculé après enquête auprès de directeurs d'achats, est ressorti, pour l'ensemble de la Zone Euro, à un niveau ferme à 52.0, pratiquement dans la cible.

Côté valeurs, le secteur du luxe a tiré son épingle du jeu, porté par la perspective d'un espoir de détente commerciale entre la Chine et les États-Unis, à l'image de Kering (+5,51% à 421,0 euros), LVMH (+3,43% à 279,05 euros), ou Christian Dior (+2,87% à 347,50 euros).

Le secteur automobile également, particulièrement pénalisé sur le mois d'octobre, a retrouvé des couleurs, à l'image de ses principaux représentants, au sens large, sur la cote parisienne: Renault (+0,45% à 66,27 euros), Peugeot (+1,20% à 21,06 euros), Michelin (+1,21% à 91,68 euros), Faurecia (+6,65% à 46,32 euros), Valeo (+4,24% à 28,75 euros) ou encore Plastic Omnium (+7,64% à 26,35 euros).

Le géant de l'acier Arcelor Mittal (+0,27% à 22,285 euros) a annoncé avoir trouvé un accord avec Liberty House pour la cession de sites au Luxembourg et en Belgique, afin de répondre aux inquiétudes européennes sur la concurrence dans le cadre de l'acquisition de l'italien Ilva finalisée jeudi.

Claranova a gagné 5,15% à 0,8065 euro sur des rachats à bon compte. Près de 7 millions de pièces ont été échangés sur la seule journée de vendredi.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ne sont pas parvenus à confirmer leur rebond vendredi, à l'image du Dow Jones (-0,43% à 25 270 points) ou du Nasdaq Composite (-1,04% à 7 356 points), indice à forte "coloration" technologique lourdement pénalisé par Apple (-6,63% à 207,48$), l'un de ses poids lourds. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, s'est contracté de 0,63% à 2 723 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1,1390$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 62,90$.

Sur le plan macroéconomique ce lundi, à suivre l'indice Sentix de confiance des investisseurs en Zone Euro à 11h30, l'indice PMI services au Royaume-Uni à 11h30, et l'indice PMI non manufacturier (ISM) aux Etats-Uns à 17h00. Rendez-vous ici pour prendre connaissance de l'agenda macroéconomique de l'ensemble de la semaine.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'incapacité de l'indice phare tricolore en fin de semaine à amplifier sa prise de hauteur, l'indice clôturant sur ses points bas de séance, accrédite l'idée que nous défendons, selon laquelle le marché parisien n'aurait pas forcément inscrit ses points bas correctifs le 26 octobre. La versatilité et la nervosité demeure importante à court terme. Seul un franchissement, à terme, des 5 205 points, soit les points bas du corps de la bougie remarquable du 10 octobre, serait synonyme d'inversion de vapeur. Sous réserve, naturellement, de validation par la puissance des volumes. Avis neutre à l'échelle de la séance à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5205.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5081.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale E613S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5205.00 / 5445.00 / 5560.00
Support(s) :
5081.00 / 4930.00 / 4806.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Un marché qui reste versatil (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Un marché qui reste versatil (©ProRealTime.com)
©2018 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+288.20 % vs +1.09 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat