Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Un appétit pour le risque limité
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 127.70 +0.20 % Temps réel Euronext Paris
5 133.68Ouverture : 5 143.48+ Haut : 5 094.36+ Bas :
-0.12 %Perf Ouverture : 5 117.66Clôture veille : 2 795 090 KVolume :

CAC 40 : Un appétit pour le risque limité

(Tradingsat.com) - Le rebond enclenché le 17 mars s'est poursuivi hier sur le Cac 40, dans des proportions limitées toutefois, les opérateurs étant préoccupés par un certain nombre d'incertitudes liées à l'actualité internationale. Pour le dossier japonais en particulier, les investisseurs sont dans l'attente d'une normalisation à la centrale nucléaire de Fukushima, dont des réacteurs ont été durement endommagés après les incendies et le tsunami consécutifs au tremblement de terre qui a dévasté le Nord Est de l'Archipel. Autre élément qui a bridé l'appétit des opérateurs pour le risque: l'attente de la soumission au vote devant le Parlement du plan d'austérité préparé par le Gouvernement portugais. Un plan qui a été rejeté, ce qui pourrait faire un appel d'air à une enveloppe d'aide européenne qui risque de ne pas être du goût du marché...

L'actualité macroéconomique, décevante également, a freiné les velléités haussières des salles de marchés: les ventes de logements neufs aux Etats-Unis se sont inscrites à un rythme annuel (ajusté des variations saisonnières) de 250 000 unités en février, soit un recul de 16,9% par rapport au niveau révisé de janvier, et une chute de 28% en glissement annuel. Des chiffres très décevants dans la mesure où les économistes anticipaient une hausse de 2,1% des ventes de logements neufs sur la période, autour de 290 000.

Sur le plan des valeurs, EDF a grimpé de 1,07% à 28.77 euros alors que l'électricien a démenti les informations des Echos selon lesquelles le Groupe aurait demandé au gouvernenement un dispositif qui se traduirait par une hausse de 28 à 37% de la facture des particuliers d'ici à 2015 (5,1% à 6,5% par an).

Le secteur bancaire a été pénalisé par des prises de bénéfices à l'image de Société Générale (-0,8%). Les "stress tests" menés sur les banques de l'Union Européenne se présentent mieux qu'en 2010 mais recèlent encore quelques faiblesses, a souligné Fitch dans une étude consacrée aux nouveaux tests de résistance qui doivent commencer d'ici à la fin du mois pour des résultats attendus "à la mi-juin".

Outre Atlantique même son de cloche jeudi avec des progressions limitées pour les indices actions: 0.56% à 12 086 points pour le Dow Jones, 0.54% à 2 698 points pour le Nasdaq Composite et 0.29% à 1 298 points pour le S&P 500.

D'un point de vue graphique, l'indice parisien développe désormais ses oscillations au sein d'un range horizontal au-dessus du gap horaire du 21 mars. Autour d'un seuil pivot à 3 900 points, une poursuite de ce mouvement de consolidation est attendu pour les prochaines heures.

Dans ce contexte, l'équipe de Tradingsat.com émet un avis neutre pour la séance à venir. Cependant, on prendra soin de noter qu'un franchissement des 3 950 points raviverait la tension à l'achat tandis qu'une rupture des 3 855 points relancerait la pression vendeuse. Dans ce dernier cas, le gap horaire mentionné ci-dessus (3 820 - 3 855 points) aspirerait l'indice.

Sur le plan macroéconomique, les opérateurs prendront connaissance ce jeudi, simultanément à 13h30, des chiffres américains suivants: les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage et les commandes de biens durables à 13h30. (Heure de Paris)

Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : -
  • Support(s) : -
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -
  • Ecart(s) support : -

Graphique en données horaires

CAC 40 : Un appétit pour le risque limité (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Un appétit pour le risque limité (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI