Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 598.86 +0.64 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Trump s'appuie sur l'OMC pour envoyer une nouvelle salve de surtaxes

jeudi 3 octobre 2019 à 08h35

(BFM Bourse) - L'indice CAC 40 a décroché hier (-3,12% à 5 422 points), dans des volumes en hausse. Une telle baisse sur une seule journée n'avait pas été d'actualité depuis le 02 août (-3,57%), en coeur de mouvement correctif... Après le coup de semonce provoqué par la publication plus tôt dans la semaine d'un baromètre d'activité industrielle américain alarmant, c'est désormais la résurgence du conflit commercial, sur son axe Etats-Unis / Union Européenne, qui cristallise les peurs.

Fort de sa victoire dans la première manche du règlement du conflit Boeing Airbus devant l'OMC, Donald Trump veut désormais porter à 25% les droits de douane sur une frange de produits en provenance de l'Union Européenne, au rayon desquels figurent les huiles d'olives, les fromages à pâte dure, et le vin*. Les avions seront pour leur part taxés à 10%. Ces surtaxes, théoriquement applicables sous deux semaines, concerneront 7,5 Milliards de Dollars de européens chaque année.

L'ambiance continue donc de s'alourdir sur les marchés financiers, avec un Donald Trump affaibli sur la scène politique, à quelques jours de la reprise des pourparlers commerciaux avec Pékin...

Au chapitre macroéconomique, les opérateurs ont pris connaissance des conclusions de l'enquête du cabinet privé en ressources humaines ADP (Automatic Data Processing). Enquête qui met en évidence 135 000 créations de postes dans le secteur privé (hors agriculture). Verdict vendredi avec le rapport mensuel fédéral NFP sur l'emploi américain, pour le mois de septembre.

Du côté des valeurs, ArcelorMittal, à l'activité de sidérurgie éminemment cyclique, a accusé la plus forte baisse de l'indice (-6,21% à 11,925 euros). Aucun des 40 titres de l'échantillon vedette n'a finalement trouvé grâce aux yeux des investisseurs. C'est Pernod Ricard qui s'en est le moins mal tiré, cédant 0,43% en clôture à 162,45 euros (après avoir gagné jusqu'à plus de 1% en matinée) alors que Jefferies a relevé son conseil à l'achat, calculant que le groupe de spiritueux avait les moyens de faire face à une hausse des taxes américaines.

Hors de l'indice principal, Suez a accusé un repli de 7,01% à 13,26 euros, après la présentation d'un plan stratégique insuffisamment convaincant aux yeux des investisseurs, invités à patienter encore deux années avant de pouvoir espérer une augmentation du dividende.

Contre la tendance, Claranova a gagné 6,89% à 7,29 euros, après la publication de l'ensemble de son exercice décalé 2018 / 2019.

Bien que moins lourdes, les pertes à Wall Street ont été significatives mercredi, sur fond de craintes d'un ralentissement marquée de l'activité économique. Le Dow Jones a perdu 1,86% à 26 078 points, et le Nasdaq Composite, à forte "coloration" technologique, 1,56% à 7 782 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a perdu 1,79% à 2 887 points.

A noter que Tokyo a fini en baisse ce jeudi de plus de 2%.

A noter également que la Bourse de Francfort est fermée ce jeudi (jour de l'Unité allemande, anniversaire de la réunification).

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.0940$. Le baril de WTI, un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 52.50$.

A l'agenda statistique ce jeudi, à suivre en priorité les PMI services en Europe et les ventes au détail en Zone Euro. A suivre côté américain, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage à 14h30, ainsi que le PMI (Services cette fois-ci), attendu en baisse à 55.1.

* On notera que le vin français est concerné, mais pas le vin italien...

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice phare français a tracé hier une bougie d'école en marubozu noir particulièrement allongée. Cette bougie typique* a montré une mobilisation importante du camp vendeur tout au long de la séance, les points hauts correspondant à l'ouverture et les points bas à clôture. Conjuguée aux volumes en vive accélération, cette bougie montre l'amorce dans une volatilité élevée, d'un mouvement correctif important. Le comblement total du gap haussier du 04 septembre n'a fait qu'accélérer ce rééquilibrage.

Dans l'immédiat, une poursuite des dégagements est à prévoir; nous mettrons sous surveillance l'apparition éventuelle de gap, et les combinaisons de bougies laissant entrevoir, à terme, d'ici le début de la semaine prochaine, un rebond de contestation. Avis négatif à l'échelle de ce jeudi.

* Selon la nomenclature des chandeliers japonais, cette bougie se caractérise par un corps allongé, sans (ou quasiment) sans ombre, ni basse, ni haute.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 5665.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale C494S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
5665.00 / 5700.00 / 6000.00
Support(s) :
5226.00 / 5081.00 / 5000.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Trump s'appuie sur l'OMC pour envoyer une nouvelle salve de surtaxes (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Trump s'appuie sur l'OMC pour envoyer une nouvelle salve de surtaxes (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+332.80 % vs -7.49 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat