Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CLARANOVA

CLA - FR0013426004 SRD PEA PEA-PME
3.488 € -1.91 % Temps réel Euronext Paris

Claranova : Rebond au menu pour Claranova, qui quadruple son résultat opérationnel et relève ses ambitions

mercredi 2 octobre 2019 à 11h00
La publication des comptes annuels de Claranova reçue 5/5

(BFM Bourse) - Claranova a clôturé "un très bel exercice 2018-2019", marqué par une croissance de 62% de son chiffre d’affaires conjuguée à une forte amélioration de la rentabilité et une génération nette de trésorerie. L'ex-Avanquest relève en outre de 600 à 700 millions d'euros son objectif de revenus d'ici quatre ans.

Un exercice convaincant de la part de Claranova. Le titre, qui avait touché lundi en séance un plus bas depuis février, enregistre un rebond de 7,04% mercredi vers 10h30, parmi les plus fortes hausses du SRD, à 7,30 euros, le groupe ayant publié mardi soir un ensemble de résultats très remarqué.

Le groupe créé par Bruno Vanryb, figure de la high-tech française accidentellement décédé en janvier, a affiché un chiffre d'affaires de 262,3 millions d'euros pour l'exercice clos fin juin, en augmentation de 62% dont plus de la moitié (33%) en organique.

Par activité, le pôle internet agrandi par l’intégration des activités SodaPDF, Adaware et Upclick a crû de 132% à 83 millions d'euros, tout en augmentant sa marge opérationnelle courante normalisée de 2% à 12,4%. Comme les années précédentes, le pôle mobile PlanetArt a fortement progressé, en hausse de 44% à 176,1 millions d'euros (soit en cinq ans, une multiplication par dix) avec une rentabilité en hausse de un point à 6,2%.

Encore peu significatif par rapport au total, le pôle d'internet des objets (IoT) a généré 3,2 millions d'euros de revenus, mais accru sa perte opérationnelle en raison de l'accélération des investissements. Pour le groupe, ce pôle IoT reste un relais de croissance et de profit stratégique à moyen terme "et offre des perspectives remarquables". Les partenariats (Microsoft, Semtech, Ingram Micro, ARM...) se sont multipliés et la base de clients dépasse désormais 250 clients finaux.

Au niveau du groupe consolidé, le résultat opérationnel est passé d'une perte de 3,7 millions d'euros en 2017/2018 à un bénéfice de 14,3 millions d'euros. L'agrégat de référence de la direction, appelé résultat opérationnel courant (ROC) normalisé et qui correspond au ROC avant impact des dotations aux amortissements et des paiements fondés sur des actions, passe de son côté de 3,9 millions à 16 millions d'euros en un an, soit un taux de rentabilité opérationnelle courante passant de 2,4% à 6,1% d'un exercice à l'autre. Encore le groupe précise-t-il que cette marge aurait été plus élevée s'il n'avait pas engagé un effort marketing particulièrement important cette année, à 51,4 millions d'euros contre 29,1 millions en 2017/2018, afin de renforcer son potentiel de croissance et son niveau de rentabilité sur les prochains exercices. "L’évolution du modèle économique, de la distribution de logiciels classique à l’édition de logiciels avec des revenus récurrents, pénalise le profit immédiat du fait des importants investissements marketing engagés", explique Claranova.

L'exercice se solde d'un point de vue strictement comptable par une perte nette de 41,4 millions d'euros, à comparer à une perte de 8,2 millions l'année précédente, en raison des caractéristiques des instruments financiers (ORNANE) émis pour financer l'acquisition des nouvelles activités du pôle internet. En effet, l’évolution positive de la valeur du pôle en question (estimée par un cabinet indépendant) entraîne mécaniquement une revalorisation des instruments financiers émis dans ce cadre, obligeant Claranova à enregistrer une charge financière exceptionnelle -purement comptable et sans effet sur la trésorerie- de 44,6 millions d'euros. Après neutralisation des éléments non courants et liés à ces acquisitions, le résultat net part du groupe serait ressorti à 8,4 millions d'euros, contre 1,3 million en 2017-2018.

Au niveau de la trésorerie justement, Claranova a généré une capacité d'autofinancement de 14,8 millions d'euros, à comparer à une sortie nette de 1,5 million d'euros. Le groupe clôt ainsi l’exercice 2018-2019 avec un solde net de trésorerie sur dettes positif à hauteur de 23,5 millions d'euros.

Alors que le groupe avait annoncé son ambition d’atteindre un chiffre d’affaires de 600 millions d'euros à l’horizon 2022-2023, il estime désormais pouvoir atteindre à cette date un chiffre d’affaires a minima de 700 millions, en tenant compte de l’intégration de Personal Creations, l’activité de personnalisation de cadeaux du groupe américain FTD Companies reprise en août. Claranova confirme par ailleurs viser un taux de rentabilité supérieur à 10% (en termes de ROC normalisé).

Guillaume Bayre - ©2022 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur CLARANOVA en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+316.10 % vs +19.15 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat