Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 998.12 -0.23 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Test des 6 760 points

vendredi 22 octobre 2021 à 08h31

(BFM Bourse) - L'indice CAC 40, baromètre de référence de la Bourse de Paris, a clôturé dans le rouge jeudi (-0,29% à 6 689 points), évitant toutefois de justesse la formation d'un harami baissier, le corps, même mince, de la bougie correspondante étant resté vert. L'ouverture est attendue ce vendredi en hausse, à la faveur d'un soulagement momentané sur le dossier Evergrande. Hier, le marché parisien était aux aguets, en pleine période de publications des copies trimestrielles. Vous retrouverez ici un panorama complet des principales publications en question, dont certaine ont constitué des déceptions.

Au chapitre statistique, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage aux États-Unis sont restées sous la barre des 300 000 nouvelles unités la semaine passée, faisant même un peu mieux que le consensus. L'indice manufacturier de la Fed de Philadelphie a manqué pour sa part les attentes, à 23,7. Le Philly Fed était attendu certes en contraction, mais à un rythme moins fort.

Pour rappel la veille, dans son "Livre Beige", document qui dresse un tableau périodique de l'économie américaine, la banque centrale a souligné que les difficultés mondiales d'approvisionnement, ainsi que le manque de main d'œuvre et les inquiétudes liées au variant Delta du Covid-19, ont fait ralentir la croissance de l'activité économique aux États-Unis au début de l'automne. Si ce rapport, établi sur la base d'une enquête réalisée entre la fin du mois de septembre et le début du mois d'octobre auprès d'entreprises américaines, ne remet a priori pas en cause le début du tapering (réduction du rythme de rachats d'actifs) de l'institution dès le mois prochain, il met en revanche en évidence les tensions auxquelles les décideurs de la Fed sont confrontés alors qu'ils envisagent également de relever les taux prochainement.

Si l'inflation élevée actuelle persiste, la Fed pourrait devoir enclencher ce processus plus rapidement que prévu selon plusieurs responsables. Une hypothèse balayée d'un revers de main par la présidente de la Fed de Cleveland, Loretta Mester, interrogée sur CNBC et qui "ne pense pas que des hausses de taux d'intérêt soient prévues de sitôt". Une majorité des 67 économistes interrogés par Reuters donnent du crédit à ce dernier scénario et estiment que la Fed ne relèvera pas ses taux avant 2023.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont terminé en ordre dispersé, les technos prenant leur revanche sur la veille. Le Dow Jones s'est contracté symboliquement de 0,02% tandis que le Nasdaq Composite, à forte "coloration" technologique, est parvenu à gagner 0,62% à 15 215 points. Le S&P500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a grignoté 0,30% à 4 549 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1630$. Le baril de WTI, l'un des baromètres de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 82,00$.

A suivre à l'agenda statistique ce vendredi, une batterie d'indicateurs d'activité PMI (enquête auprès des directeurs des achats), en toutes premières estimations pour le mois en cours. Les données pour la Zone Euro, pour l'industrie comme pour les services, seront proposées par IHS Markit à 10h00.

A noter, pour les détenteurs de positions au RD: la liquidation mensuelle interviendra à la clôture de la séance du mardi 26 octobre.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice est sorti par le haut jeudi d'une figure d'accumulation en triangle. Les récents points hauts (13 août, 1er septembre, 23 septembre) restent toutefois formellement décroissants à ce stade. Un dépassement confirmé en séance de la moyenne mobile à 100 jours (en orange), tout comme un dépassement durable de la résistance des 6 720 points, viendrait rééquilibrer très fortement le rapport de force entre acheteurs et vendeurs à court terme. Une sortie par le haut dudit triangle a été validée, dans une progression des volumes de transactions. Ce qui n'exclue aucunement la formation d'un pullback (rejet graphique). Les risques de montée en puissance de la volatilité restent importants à ce stade. Dans l'immédiat, le test des 6 760 points se profile, en l'absence de formation d'un harami baissier.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 6485.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Positif
Résistance(s) :
6760.00 / 6960.00
Support(s) :
6485.00 / 6384.00 / 6270.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Test des 6 760 points (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Test des 6 760 points (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.80 % vs +40.78 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat