Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Sept banques centrales au secours des marchés
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 272.02 +0.01 % Temps réel Euronext Paris
5 267.66Ouverture : 5 274.88+ Haut : 5 266.59+ Bas :
+0.08 %Perf Ouverture : 5 271.70Clôture veille : 287 368 KVolume :

CAC 40 : Sept banques centrales au secours des marchés

(Tradingsat.com) - Après un lundi noir, un mardi de légère accalmie, mercredi s'est très mal annoncé pour les bourses européennes qui, peu après l'ouverture, se sont littéralement effondrées. Suspendu près de vingt minutes, le Cac 40 a abandonné jusqu'à plus de 8% tombant sur les 3426 points, soit des plus bas depuis décembre 2003. Il faut dire que la journée avait plutôt mal commencé de l'autre côté de la planète avec un plongeon de 9.38% de Tokyo ou encore de 8.20% de Hongkong. La situation s'est par la suite "stabilisée" autour des 3350 points, avant une accélération haussière salvatrice que les places boursières ont dû à la baisse surprise des taux tant espérée des sept principales banques centrales dont la Fed et la BCE. Ce retranchement d'un demi-point destiné à calmer les tensions sur les marchés est tout à fait exceptionnel et il faut remonter aux attentats du 11 septembre 2001 pour retrouver une opération analogue. Le retour à l'optimisme a toutefois été de courte durée et après un bref passage en territoire positif, le marché a replongé dans le sillage des marchés américains qui après un léger rebond à l'ouverture se sont de nouveau enfoncés dans le rouge. La purge s'est accélérée en fin de journée et le Cac 40 a clôturé sous les 3500 points en baisse notable de 6.31% dans un volume élevé qui a frôlé les 9 Milliards d'euros. Toutes les places européennes ont été à la même enseigne, le Dax en Allemagne a reculé de 5.88% et le FTSE 100 a perdu plus de 5% et ce malgré l'annonce d'une nationalisation partielle des huit plus grandes banques du pays annoncée le matin même par le Premier Ministre Gordon Brown. Outre-Atlantique, le rebond inattendu des promesses de vente dans l'immobilier est passé complétement inaperçu tant le marché est déprimé par l'étendue de la crise financière. En revanche le dernier rapport du FMI qui souligne une forte révision à la baisse de ses prévisions de croissance pour 2009 a lui été parfaitement intégré par les indices qui ont poursuivi leur dégringolade. Le FMI prévoit une « croissance » de 0.1% aux Etats-Unis et de seulement 0.2% dans la zone Euro pour l'année prochaine. En deuxième partie de séance, les indices américains ont réussi à réintégrer le territoire positif avant que la situation ne bascule juste avant la clôture au moment où Henry Paulson déclarait s'attendre à de nouvelles turbulences financières, le marché a alors sombré et enchaîné une sixième séance de repli (2% pour le Dow Jones et de 0.83% pour le Nasdaq). En dépit des espoirs soulevés par l'action concertée des Banques Centrales ou encore par les messages d'apaisement des gouvernements, l'hémorragie n'a toujours pas été stoppée sur les marchés. A noter que l'or noir s'est bel et bien fait rattraper par la crise financière en rejoignant hier les 88.95$ sur le Nymex à New York après un plancher en séance à 86.05$. Ce mercredi, une accalmie pointait au Japon avec le Nikkei qui s'aventurait dans le vert en hausse de 1.30% à la mi-séance avant de finalement clôturer en baisse de 0.50%.

Graphiquement le support constitué par la borne basse d'un précédent canal descendant de moyen terme qui gravitait à 3700 points n'a pas tenu face à la déferlante baissière qui s'est abattue sur l'indice ce mercredi matin. C'est pour le moment sur les 3427 points que l'indice a trouvé son nouveau point bas, soit une glissade de près de 14% en seulement une semaine. Avec le niveau de volatilité atteint par les marchés, de fortes oscillations sont à prévoir au-dessus de ce seuil, mais seule une phase de stabilisation préalable permettrait aux indices de retrouver raison.

Dans ce contexte, l'équipe de Tradingsat.com émet un avis neutre sur la séance à venir. Cependant, un franchissement des 3580 points raviverait la tension à l'achat, tandis qu'une rupture des 3460 points relancerait la pression vendeuse.

Au niveau macroéconomique, la réunion du Comité de politique monétaire de Royaume-Uni se tiendra à 13h. Les inscriptions hebdomadaires au chômage aux États-Unis seront publiées à 14h30 suivies à 16h par les stocks des grossistes.

Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : -
  • Support(s) : -
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -
  • Ecart(s) support : -

Graphique en données horaires

CAC 40 : Sept banques centrales au secours des marchés  (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Sept banques centrales au secours des marchés  (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...