Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Retour de la récession sur le devant de la scène
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 291.22 +0.42 % Temps réel Euronext Paris
5 274.36Ouverture : 5 291.60+ Haut : 5 259.63+ Bas :
+0.32 %Perf Ouverture : 5 268.85Clôture veille : 2 129 070 KVolume :

CAC 40 : Retour de la récession sur le devant de la scène

(Tradingsat.com) - Après avoir explosé à la hausse mercredi, le Cac 40 a logiquement enregistré des prises de bénéfices jeudi mais en préservant dans un premier temps le seuil psychologique de 3000 points. Toutefois devant la déferlante baissière et l'accumulation de mauvaises nouvelles, ce niveau a fini par céder après l'ouverture nettement dans le rouge des places américaines. Les opérateurs ont difficilement encaissé les derniers chiffres sur le chômage qui mettent en évidence une nouvelle dégradation et un nombre record de chômeurs depuis 26 ans. Les ventes de logements neufs ont enregistré un recul de 14.70% sur le mois de décembre rejoignant alors un plus bas historique et confirmant que le secteur continue de sombrer. Pour le cinquième mois consécutif, les ventes de biens durables ont reculé ce qui n'a rien fait pour sortir le marché de l'ornière. Après être tombé en cours d'après midi sur un point bas à 2986, en chute de 2.85%, le Cac 40 a finalement terminé juste au-dessus des 3000 points, en baisse de 2.15% dans un volume inférieur à 3 Milliards d'euros. Sur le plan des valeurs, les hausses se sont faites rares seuls Suez Environnement (+3.49%) et Unibail-Rodamco (+2.82%) ont brillé. A l'inverse, Renault (-8.59%), Saint Gobain (-7.54%) ou LVMH (-5.98%) ont été particulièrement sanctionnés. Outre Atlantique, les inquiétudes sur l'économie ont clairement été ravivées par le déluge de mauvais indicateurs et les résultats des sociétés sont venus enfoncer le clou. Ford (-3.90%), Delta Airlines (-8.24%), US Airways (-11.30%), Eastman Kodak (-30%) n'ont visiblement pas su convaincre et ont été lourdement sanctionnés. Enfin Boeing qui avait plutôt bien résisté après la publication de ses résultats en début de semaine a décroché de 5.85% après l'annulation de commande de 15 avions de ligne pour la compagnie russe S7. Dans un marché en pleine dépression où les bonnes nouvelles se sont plutôt faites discrètes, le Dow Jones a abandonné 2.70% et le Nasdaq 3.24%. Avec la récession qui est revenue sur le devant de la scène et des prochains mois qui s'annoncent très difficiles, Barack Obama se démène pour fédérer une large adhésion à son plan de relance qui sera étudié dès la semaine prochaine au Sénat. Il a aussi multiplié les déclarations pour assurer de son indignation face aux montants des primes perçues par les banquiers de Wall Street dont les établissements sont sous perfusion après avoir reçu des aides massives de l'état. Après la cloche les opérateurs ont en enfin accueilli une bonne nouvelle avec les résultats d'Amazon.com (-0.68%), le groupe surfe visiblement sur la crise avec une prévision de chiffre d'affaires encourageante pour le trimestre en cours. Journée difficile en revanche au Japon avec une série noire de mauvaises nouvelles concernant la production industrielle, en chute libre de 9.60%, le chômage qui a grimpé de 3.90% à 4.40% entre novembre et décembre ou encore les résultats de Toyota qui vont afficher leur première perte depuis quarante ans. Dans ce contexte particulièrement déprimant, le Nikkei a décroché pour clôturer en repli de 3.12%.

Graphiquement la chute de ce jeudi est à mettre en perspective avec les gains de près de 8% enregistrés entre les journées de lundi et mercredi. La configuration des deux dernières séances inspire toutefois quelques inquiétudes dans la mesure où elle met en évidence une formation en harami baissier. Après fermeture du gap à 2970 points, une réaction sur la moyenne mobile à 10 jours (tracée en bleu clair), vers 2955 points, deviendra alors indispensable sans quoi la consolidation actuelle risquerait de prendre un biais baissier plus prononcé avec pourquoi pas un nouveau test des 2835 points.

Dans ce contexte, l'équipe de Tradingsat.com émet un avis négatif sur la séance à venir. Seul un franchissement des 3050 points raviverait la tension à l'achat.

Au niveau macro-économique, l'actualité se concentrera aux Etats-Unis avec à 14h30 les données avancées du PIB pour le quatrième trimestre, à 15h45 l'indice PMI de Chicago et enfin à 15h55 l'indice de confiance de l'Université du Michigan. Aujourd'hui, les publications se feront moins nombreuses mais elles concerneront des poids lourds de la côte comme les pétrolières Chevron, Exxon Mobil ou le secteur de la grande consommation : Procter & Gamble.

Le conseil CAC 40
Négatif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : -
  • Support(s) : -
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -
  • Ecart(s) support : -

Graphique en données horaires

CAC 40 : Retour de la récession sur le devant de la scène (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Retour de la récession sur le devant de la scène (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...