Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 886.60 -0.56 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Reprise précoce des pressions vendeuses de fond

lundi 11 juillet 2022 à 08h30

(BFM Bourse) - Alors que Wall Street a terminé vendredi proche de l'équilibre, après un rapport fédéral mensuel sur l'emploi qui n'a pas fait de vagues, le CAC 40 devrait reprendre le chemin de la baisse (sa direction principale depuis le début de l'année), sous le seuil symbolique des 6 000 points. Il a grappillé 0,44% à 6 033 points vendredi.

Rapport dont le contenu est plutôt rassurant dans le sens où la hantise de la Fed d'un emballement en spirale prix / salaires est pour l'instant repoussée. L'économie américaine est parvenue à créer dans le secteur privé (hors agriculture) 372 000 postes, bien au-delà des attentes, sans emballement outre mesure de la dynamique des salaires (+0,3%). Quant au taux de chômage il reste stable à 3,6% de la population active, marquant le quasi plein emploi, sur ses niveaux d'avant-Covid.

Côté valeurs, dans le sillage d'un relatif regain d'appétit pour les cycliques déjà constaté mercredi et jeudi, Stellantis (+3,84% à 12,48 euros) a pris la tête du CAC 40, devant Unibail (+3,8%), Publicis (+3,4%), Saint-Gobain (+3%) et Renault (+2,6%). Hors du CAC EDF a gagné 5,6% dans l'attente d'éclaircissements sur les conditions du retrait de la cote officiellement annoncé par le gouvernement mercredi. Depuis, le rebond du titre dépasse 21% (en revanche le cours est encore près de 90% inférieur à ses sommets historiques atteints en 2007 avant la crise financière).

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont terminé la séance de vendredi à des niveaux proches de l'équilibre, à l'image du Dow Jones (-0,15% à 31 338 points) ou du Nasdaq Composite (+0,12% à 11 635 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, s'est contracté très légèrement de 0,08% à 3 900 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,0140$. Le baril de WTI, l'un des baromètres de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 103,30$.

A suivre en priorité à l'agenda statistique ce lundi, les ventes au détail en Italie à 10h00 et la réunion de l'Eurogroupe (réunion mensuelle des ministres des Finances des États membres de la zone euro). Les investisseurs noteront que jeudi 14 juillet, le marché parisien restera ouvert, dans des conditions habituelles d'horaires et de cotations.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Le tableau (sa toile de fond en tous cas) est sombre.

Les signaux vendeurs se sont multipliés depuis la combinaison de bougies en "étoile du soir" (27, 30 et 31 mai). Les ouvertures successivement en gap baissier des deux dernières séances de la semaine 23, puis de la première séance de la semaine 24, ont été accompagnées d'une mobilisation continue du camp vendeur en cours de séance et de clôture sur les points bas de séance. Le tout dans des volumes en nette hausse. La dynamique de la participation aura suivi celle des dégagements, alors même que le CAC aura réintégré la partie inférieure à une oblique baissière qui garde ses attributs de résistance.

Le rebond technique amorcé en semaine (S25) reste à ce stade anecdotique au regard des volumes de transactions l'accompagnant et au regard des pertes initiales. Il s'est précocement arrêté, et la reprise des pressions vendeuses, sur gap, sur rupture de seuil symbolique (les 6 000 points), et dans de forts volumes, laisse augurer une poursuite des dégagements.

Mardi 05 juillet la bougie tracée cumule des caractéristiques inquiétantes, sa structure au corps allongé sans mèche, matérialisant une mobilisation du camp vendeur tout au long de la séance, le tout dans des volumes relativement nourris, et sur rupture de seuil technique.

L'indice phare a réalisé un pullback (rejet graphique) d'école sur les 6 000 points.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 6000.00 points.

Le conseil BFM Bourse

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
6000.00
Support(s) :
5785.00 / 5360.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Reprise précoce des pressions vendeuses de fond (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Reprise précoce des pressions vendeuses de fond (©ProRealTime.com)
©2023 BFM Bourse
Portefeuille Trading
+313.50 % vs +38.53 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour