Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 207.24 -4.30 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Reprise des pourparlers commerciaux sans aucune garantie

lundi 7 octobre 2019 à 08h31

(BFM Bourse) - Alors qu'un nouvel épisode de discussion commerciale bilatérale va débuter cette semaine entre délégations américaines et chinoises, sans aucune garantie de succès, les marchés boursiers de part et d'autre de l'Atlantique vont rester sous pression. Vendredi, le CAC 40 (+0,91% à 5 488 points) emboîtait le pas à Wall Street, en reprenant du terrain sous l'effet de l'espoir d'un assouplissement net de la politique de la Fed à court terme. Après des indicateurs baromètres d'activité alarmants aux Etats-Unis la semaine passée, les opérateurs ont composé avec le rapport mensuel fédéral sur l'emploi.

Dans le détail, le très attendu rapport NFP sur l'emploi (rare bastion à ne pas montrer de signe d'essoufflement à ce stade) est ressorti mi-figue, mi-raisin. Déjà en raison de la stabilité des salaires horaires moyens, attendus en légère hausse de 0.3% d'un mois sur l'autre, et en raison également du nombre de créations de postes dans le secteur privé (hors agriculture), à 136 000, clairement sous les attentes. Enfin, et en revanche, le taux de chômage fond à 3.5% de la population active.

Concernant l'ISM Services publié la veille (PMI publié par the Institute for Supply Management), attendu en légère baisse à 55.1, cet indicateur baromètre de l'état de santé des services a en fait fondu à 52.6... De quoi paradoxalement stimuler un peu les marchés d'actions, sous l'effet d'un espoir ravivé de voir la Fed adoucir davantage sa politique monétaire... Contrairement à l'ISM manufacturier tombé sous les 50 points lundi- seuil qui sépare expansion et contraction de l'activité - le secteur des services reste certes en croissance pour le 116ème mois consécutif mais à son rythme le plus faible depuis trois ans.

On notera que le déficit de la balance commerciale pour le mois d'août ne s'est pas assez éloigné du consensus pour constituer un quelconque catalyseur.

Finalement, le marché aura été soutenu par le seul fait de savoir que J. Powell dispose d'outils (qu'il n'utilisera pas forcément) pour donner de l'air. Le Président de la Fed, malmené par Donald Trump et sa pression exercée à coup de tweets lapidaires, estime à nouveau que l'économie américaine est "au bon endroit".

Côté valeurs, STMicroelectronics (+3,14% à 17,88 euros) avec le soutien de l'annonce d'une trajectoire visée de 10% de progression de la production d'IPhone 11 d'Apple.

Contre la tendance, EDF (-1,95% à 9,82 euros) restait pénalisé par les difficultés des chantier EPR, et un report du projet de scission de l'entreprise.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont pris de la hauteur, soutenu par l'espoir d'une intervention à court terme de la Fed pour soutenir l'économie. Le Dow Jones a gagné vendredi 1,42% à 26 573 points, et le Nasdaq Composite 1,40% à 7 982 points. Le S&P 500 baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a progressé de 1,42% à 2 952 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.0970$. Le baril de WTI, un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 52.80$.

A l'agenda statistique ce lundi, à suivre en priorité, l'indice des prix à de l'immobilier (Halifax) au Royaume-Uni à 09h30, ainsi que les crédits à la consommation aux Etats-Unis à 21h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Pour rappel du nouveau cadre technique:

L'indice phare français a tracé mercredi une bougie d'école en marubozu noir particulièrement allongée. Cette bougie typique a montré une mobilisation importante du camp vendeur tout au long de la séance, les points hauts correspondant à l'ouverture et les points bas à clôture. Conjuguée aux volumes en vive accélération, cette bougie montre l'amorce dans une volatilité élevée, d'un mouvement correctif important. Le comblement total du gap haussier du 04 septembre n'a fait qu'accélérer ce rééquilibrage.

Dans l'immédiat, nous approchons d'une point d'inflexion avant rechute des cours. La divergence très nette cours / volumes observée sur les deux dernières séance de la semaine milite en ce sens.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5500.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5393.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale 9603S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5500.00 / 5665.00 / 5700.00
Support(s) :
5393.00 / 5226.00 / 5081.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Reprise des pourparlers commerciaux sans aucune garantie (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Reprise des pourparlers commerciaux sans aucune garantie (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.50 % vs -15.37 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat