Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 688.74 +1.79 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Rééquilibrage des forces dans des volumes en contraction

mardi 31 mars 2020 à 08h32

(BFM Bourse) - A l'issue d'une séance une nouvelle fois teintée de nervosité lundi, le CAC 40 est parvenu à clôturer en territoire vert, à la faveur d'une dernière partie de séance construite dans le sillage de Wall Street. Le CAC 40 a gagné 0,62% à 4 378 points, dans une ambiance toujours aussi lourde, en pleine crise sanitaire de Covid-19.

Dans l'immédiat, et alors que l'épidémie frappe encore l'Europe, et que l'épicentre se positionne sur les Etats-Unis, plus d'un tiers de la population mondiale est, à des degrés divers, forcé au confinement. Les capacités de production et d'échanges de marchandises et de services tournent au ralenti, pesant de tout son poids sur les projections de croissance pour l'année 2020.

L'OCDE, par l'intermédiaire de son Secrétaire général Angel Gurria, a d'ailleurs froidement insisté en fin de semaine dernière, dans une interview à la BBC, qu'il était irréaliste de penser que l'économie mondiale allait rebondir rapidement une fois la crise sanitaire passée.

Face aux conséquences économiques (ou du moins pour tenter d'en amortir le choc), les parlementaires américains ont validé un plan de relance historique, d'un montant global de 2 000 Milliards de Dollars. Massif et vertigineux, pour des marchés qui ne retrouvent pas pour autant la confiance. La rechute, sur de nouveaux points bas, du brut, laisse peu de doute sur l'état de confiance des salles des marchés dans la demande mondiale pour les mois à venir. Le baril de brut léger américain (WTI) dépassait en effet à peine les 21$ ce matin.

Ce qui peut apporter un peu de soulagement dans l'immédiat, c'est le principe de réalité qui s'impose même aux plus obstinés: Trump, qui ne cessait de mettre la pression sur les Gouverneurs d'Etats confinés, pour un assouplissement des mesures, abandonne désormais l'idée de relancer la machine productive mi-avril. L'impatient locataire de la Maison Blanche se rend à l'évidence, et se montre disposé à la poursuite des mesures de confinement jusqu'à la fin du mois d'avril.

Le bilan du coronavirus Covid19 est désormais, à l'échelle mondiale, de près de 786 000 cas confirmés, et de plus de 37 000 morts, selon les données compilées par l'Université Johns Hopkins. Si le nombre de nouveaux cas quotidiens en Chine chute et que le taux d'utilisation des capacités de production reprend pleinement le chemin de la hausse, la propagation incontrôlable du virus à l'échelle de la planète rend encore indéchiffrable les conséquences sur l'activité économique. Les quatre principales puissances économiques de la Zone Euro (Allemagne, France, Italie, Espagne) sont particulièrement touchées. En particulier, 11 591 décès sont à déplorer en Italie, et 7 716 en Espagne.

Au chapitre statistique, peu d'éléments pertinents, dans la situation actuelle, à se mettre sous la dent hier, et les opérateurs ont poursuivi leur difficile digestion des chiffres d'inscriptions aux allocations chômage aux Etats-Unis, en hausse stratosphérique. Ils prendront connaissance avec fébrilité cette après-midi du niveau de confiance des consommateurs américains, au sens du Conference Board.

Côté valeurs, le palmarès des principales hausses sur la cote parisienne a largement fait place à des titres réputés de qualité, à l'image de l'incontournable Air Liquide (qui a repris 5,3%, après avoir perdu 32% depuis un nouveau pic historique en février), Argan (+4,69% à 67,0 euros), Sanofi (+4,56% à 80,51 euros), après le début des essais d'un anti-inflammatoire contre le Covid-19)ou Sartorius Stedim biotech (+4,44% à 178,60 euros).

Côté smallcaps, mouvement d'ébullition à signaler sur un certain nombre de dossiers pharmaceutiques, biopharmaceutiques et biotechnologiques, à l'image d'Erytech Pharma (+11,11% à 5,20 euros), Lysogene (+14,77% à 3,03 euros), Adocia (+19,10% à 8,17 euros), Geneuro (+28,37% à 2,76 euros), Biophytis (+18,21% à 0,222 euro), Novacyt (+22,62% à 2,32 euros), Intrasense (+57,77% à 0,721 euro), ou Biosynex (+66,31% à 15,40 euros).

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont pris de la hauteur lundi, à l'image du Dow Jones (+3,19% à 22 327 points) ou du Nasdaq Composite (+3,62% à 7 774 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a gagné 3,35% à 2 626 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1020$. Le baril de WTI, un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 21,20$.

À l'agenda statistique ce mardi, à suivre en particulier l'indice des prix à la consommation en Zone Euro (février) à 11h00 et l'indice de Conference Board de confiance des consommateurs aux Etats-Unis à 16h00. L'indice S&P CS des prix immobiliers (15h00) et l'indice PMI de Chicago (15h45) viendront compléter le programme.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

La question des points bas, et de leur atteinte éventuelle dès le 16 mars au plus bas de la séance (3 632 points) fait débat.

A ce stade, plusieurs éléments techniques, graphiques et comportementaux militent pour une attitude particulièrement prudente:

- la structure de la bougie hebdomadaire de la semaine passée, à ombre haute;

- les gains sur le rebond technique amorcé le 20 mars, puissants en valeur absolue, mais finalement limités, à l'aune des pertes initiales;

- la décroissance globale des volumes met en évidence une divergence depuis le 20 mars;

- l'alimentation du rebond uniquement par les valeurs qui avaient le plus souffert, par un effet Bêta mécanique, redoublé par les rachats de shorts en série (squeeze) sur un certain nombre de dossiers.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 4605.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 4117.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
4605.00 / 5000.00 / 5509.00
Support(s) :
4117.00 / 3684.00 / 3500.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Rééquilibrage des forces dans des volumes en contraction (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Rééquilibrage des forces dans des volumes en contraction (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+309.50 % vs -5.68 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat