Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 565.81 +0.18 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Réaction technique déjà épuisée

mardi 28 juin 2022 à 08h30

(BFM Bourse) - L'épuisement précoce du rebond technique de la fin de semaine passée corrobore le scénario baissier de fond sur l'indice CAC 40, qui, après avoir grignoté la majeure partie du gap du 13 juin hier, s'est retourné à la baisse pour terminer la séance en repli de 0,43% à 6 047 points. Un passage de nouveau sous la barre symbolique des 6 000 points est déjà l'option retenue ce mardi, alors que les investisseurs vont prendre connaissance, avec anxiété à 16h00 de l'indice de confiance des consommateurs (Conference Board) aux Etats-Unis.

"Dans des marchés techniquement survendus, les investisseurs ont cherché à se réexposer [la semaine dernière] à certains actifs risqués, avec un accent sur les valeurs de croissance. En partie, ce mouvement a été motivé par le recul soudain des taux d’intérêt des deux côtés de l’Atlantique", note Sebastian Paris Horvitz, directeur de la recherche de La Banque Postale Asset Management, de nombreux opérateurs se convainquant que les politiques monétaires bien plus restrictives qu’anticipé devraient permettre de ramener l’inflation vers la tendance voulue par les banques centrales.

"En même temps, le risque de voir la croissance lâcher devant les coups de boutoir, d’une inflation aujourd’hui très élevée, exacerbée par des prix de l’énergie en forte hausse, et d’une politique monétaire qui a accéléré le pas pour calmer la demande, a continué de gagner du terrain. Dans ce contexte, même si nous devrions assister à des mouvements de retour vers les actifs risqués, il nous semble cependant bien trop prématuré de penser que l’impact d’une éventuelle récession est déjà dans les prix. L’histoire nous dit qu’il est judicieux de rester prudent dans ces phases d’ajustement économique, d’autant plus dans le contexte d’incertitudes actuelles".

Au chapitre statistique, bonne nouvelle du côté des commandes de biens durables, quelle que soit l'assiette retenue, qui ont dépassé leur cible très significativement pour le mois de mai.

Côté valeurs, si quelques dossiers industriels sont parvenus à garder la tête hors de l'eau voir à gagner du terrain, la tech et le luxe était sous pression. Ainsi, au sein du CAC 40 et sans exhaustivité, Renault a gagné 2,27% à 25,27 euros, ArcelorMittal 2,58% à 23,08 euros. Kering a perdu 1,16% à 496,65 euros, LVMH 1,23% à 580,20 euros, et Wordline 2,15% à 37,70 euros.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont terminé la première séance de la semaine dans le rouge à l'image du Dow Jones (-0,20% à 31 438 points) ou du Nasdaq Composite (-0,72% à 11 524 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, s'est contracté de 0,30% à 3 900 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,0580$. Le baril de WTI, l'un des baromètres de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 110,80$.

A suivre en priorité à l'agenda statistique ce mardi, l'indice de confiance du consommateur (CB) et l'indice manufacturier de la Fed de Richmond à 16h00. A suivre à 10h00 une intervention de C Lagarde, Présidente de la BCE, au Forum annuel de la BCE à Sintra, au Portugal.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Les signaux vendeurs se sont multipliés depuis la combinaison de bougies en "étoile du soir" (27, 30 et 31 mai). Les ouvertures successivement en gap baissier des deux dernières séances de la semaine 23, puis de la première séance de la semaine 24, ont été accompagnées d'une mobilisation continue du camp vendeur en cours de séance et de clôture sur les points bas de séance. Le tout dans des volumes en nette hausse. La dynamique de la participation aura suivi celle des dégagements, alors même que le CAC aura réintégré la partie inférieure à une oblique baissière qui garde ses attributs de résistance. Le tableau est sombre. L'impossibilité de regagner rapidement les gaps évoqués, milite pour une poursuite du mouvement. Nous précisions en fin de semaine passée pour rappel: "La clôture du jour ce vendredi par rapport au point bas de la semaine sera scrutée, car potentiellement riche d'enseignements." Force est de constater que les points bas hebdomadaires ont été touchés vendredi, dégradant la bougie hebdomadaire pour la deuxième fois consécutive. Le rebond technique amorcé la semaine passée reste à ce stade anecdotique au regard des volumes de transactions l'accompagnant et au regard des pertes initiales.

Avis neutre à l'échelle de la séance à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 6177.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
6177.00 / 6602.00
Support(s) :
5860.00 / 5360.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Réaction technique déjà épuisée (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Réaction technique déjà épuisée (©ProRealTime.com)
©2022 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.70 % vs +32.08 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat