Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 667.22 -0.09 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Powell tente de rassurer, le marché s'interroge

jeudi 15 juillet 2021 à 08h32

(BFM Bourse) - Le sentiment de nervosité s'est progressivement intensifié tout au long de la semaine, avec de nouveaux repères concernant l'inflation américaine. Après les IPC (indices des prix à la consommation) mardi, c'était au tour des IPP (indices des prix à la production) hier de trahir le niveau d'échauffement de l'économie américaine.

En données corrigées de l'alimentation et de l'énergie (éléments volatils), les prix à la consommation ont pour rappel progressé en rythme mensuel en juin de 0,9%, très largement au-delà de la cible (+0,4%), amplifiant le mouvement de hausse de mai (+0,7%). Les prix à la production pour le mois de juin ont pour leur part gagné 1% en rythme mensuel (contre une cible à +0,6%), selon la dernière publication du Bureau of Labor Statistics.

J. Powell, très attendu en audition semestrielle devant une commission de Parlementaires américains, s'est montré rassurant sur le caractère transitoire de cette accélération indéniable de la hausse des prix, en laissant entendre que le processus de tapering (réduction des rachats d'actifs), préalable à la remontée des taux fédéraux, n'était pas encore sur la table. Une hypothèse d'un ou deux relèvements des taux directeurs sur l'année 2023 reste pour l'instant le scénario le plus crédible.

La Bourse de Paris a finalement terminé la séance de mercredi 14 juillet (férié mais non chômé) sur une note neutre à 6 558 points, dans des volumes faibles en raison de l'absence d'une frange importante d'investisseurs.

Côté valeurs, le palmarès de l'indice vedette a traduit la retenue des opérateurs, les hausses et baisses prononcées n'étant pas légion mercredi - ArcelorMittal s'adjuge la meilleure performance avec un gain de 2,45% à 26,365 euros quand Vinci ferme la marche, en recul de 1,51% à 90,03 euros. Les valeurs du compartiment bancaire, portées dans la matinée par la tension des rendements obligataires, conséquence des changements d'anticipations des investisseurs quant à une évolution de politique monétaire de la Fed. Les bancaires ont réduit leur avance après les propos de Jerome Powell (+0,6% pour Société Générale et Crédit Agricole en clôture). Sur le reste de la cote, les valeurs liées au tourisme et au voyage continuaient de souffrir sur fond de progression du variant Delta et de généralisation du "pass sanitaire" en Fran Air France-KLM perd 2,5% tandis qu'ADP cède 1,7%.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont clôturé à des niveaux proches de l'équilibre, en ordre dispersé mercredi, sans aucune fédération sectorielle et assez loin de leurs sommets respectifs de séance, à l'image du Dow Jones (+0,13% à 34 933 points) ou du Nasdaq Composite (-0,22% à 14 644 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a grignoté 0,12% à 4 374 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1840$. Le baril de WTI, l'un des baromètres de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 72,30$. Un reflux considérable, par rapport à la semaine passée, à mettre en rapport avec le mutisme d'un OPEP écartelé, dans l'incapacité de s'accorder sur les quotas de production du mois d'août.

A l'agenda statistique ce jeudi, à suivre en priorité outre Atlantique, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage, l'indice manufacturier Philly Fed, l'indice manufacturier Empire State, et les prix à l'import à 14h30, le rapport mensuel sur l'industrie à 15h15 et la suite de l'audition semestrielle de J. Powell devant une Commission de Parlementaires à 15h30. A noter la déception suscitée par la publication cette nuit de la croissance chinoise à 7.9% au T2 en rythme annualisé, contre une cible à 8.0%.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

En huit séances entre le 18 et le 29 juin, l'indice phare de la Bourse parisienne, le CAC 40, aura clôturé à quatre reprises sur les points bas de séance, preuve comme nous le mentionnions plus haut, d'un regain de nervosité. La mobilisation du camp vendeur, certes pour l'instant ponctuelle, s'est répétée les 18 juin, 23 juin, et 28 juin, avec des tests de plus en plus pressants de la moyenne mobile à 25 jours.

A la création aisée de nouveaux points hauts du 19 mai au 17 juin (un mois sans interruption) vient succéder un épisode de reflux légitime, pas encore amplifié par un sentiment de peur. L'écart entre les points bas et les points hauts hebdomadaires a accentué la matérialisation graphique de cette nervosité: la psychologie de marché est moins binaire, et l'entrée dans une phase d'interrogation empreinte de nervosité se confirme.

La décroissance des points hauts successif (18 juin, 25 juin, 1er juillet) est parlante. Dans l'immédiat, le doji ample doublé d'une structure en harami le 07 juillet rappelle la combinaison des 30 juin et 1er juillet, lorsque l'indice phare parisien venait de rompre sa moyenne mobile courte. Elle a été suivie d'un reflux assez net, avant une reprise dans des volumes inférieurs, en toute fin de semaine dernière.

Cette poursuite de la décroissance des volumes (divergence cours volumes très nette) est parlante.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 6646.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
6646.00 / 6710.00 / 7000.00
Support(s) :
6345.00 / 6220.00 / 6000.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Powell tente de rassurer, le marché s'interroge (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Powell tente de rassurer, le marché s'interroge (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.90 % vs +34.12 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat