Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Peu de volumes, un attentisme marqué
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 161.08 +0.65 % Temps réel Euronext Paris
5 130.53Ouverture : 5 193.19+ Haut : 5 130.53+ Bas :
+0.60 %Perf Ouverture : 5 127.70Clôture veille : 3 282 490 KVolume :

CAC 40 : Peu de volumes, un attentisme marqué

(Tradingsat.com) - L'heure est à la consolidation de part et d'autre de l'Atlantique, sur les principaux marchés d'actions.

La Bourse de Paris a terminé en baisse de 0,46% à 4 972 points lundi, privilégiant la prudence pour entamer une semaine chargée en rendez-vous de premier plan, en particulier une réunion de la Banque centrale européenne (BCE).

La cote parisienne a ouvert dans le rouge, sans trouver dans un agenda dégarni de quoi changer d'avis. Car les deux principaux rendez-vous sont concentrés en fin de semaine, jeudi pour la BCE et vendredi pour le toujours très attendu rapport mensuel sur l'emploi américain en février.

L’aversion pour le risque s’expliquait également hier par la confusion politique qui règne en France à moins de 2 mois de l’élection présidentielle. Le camp des Républicains a en effet connu un nouveau rebondissement lundi, avec le retrait définitif d'Alain Juppé et une tentative des partisans de Nicolas Sarkozy pour évincer François Fillon.

L'ambiance du jour a également été plombée par la Corée du Nord, qui a tiré lundi quatre missiles balistiques à partir de sa base de Tongchang-ri, près de la frontière avec la Chine, dont trois sont tombés à environ 300 km des côtes japonaises, ont annoncé la Corée du Sud et le Japon.

Sur le front des valeurs, PSA a fini en tête du CAC 40, dynamisé (+2,73% à 19,58 euros) par le rachat de la filiale automobile européenne de General Motors pour 1,3 milliard d'euros.

Outre le rachat des marques Opel et Vauxhall, PSA va reprendre conjointement avec la banque française BNP Paribas (-1,03% à 58,70 euros) la filiale financière de GM Europe pour 900 millions d'euros.

CGG a continué de son côté à s'enfoncer (-7,35% à 7,44 euros), après l'annonce par le groupe de la nomination d'un mandataire ad hoc pour négocier l'allègement de sa dette.

Sur le segment des biotechnologies, DBV Technologies a gagné 1,25% à 69,86 euros après l'annonce de la présentation ce week-end aux Etats-Unis des résultats détaillés d'une étude clinique sur son patch Viaskin Peanut contre l'allergie à l'arachide.

De son côté, Poxel a flambé de 21,9% dans des volumes d'échanges très soutenus (3,2% du capital échangé). Un rebond technique qui intervient seulement deux séances après le plus bas historique touché par le titre en Bourse (4,81 euros).

De l'autre côté de l'Atlantique, Wall Street a fini en baisse lundi sous le coup de nouvelles turbulences entourant l'administration Trump et d'une nouvelle montée des tensions géopolitiques en Asie. Le Dow Jones a fini en baisse de 0,24% à 20 954 points et le Nasdaq Composite a perdu 0,37% à 5 849 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a cédé 0,33% à 2 375 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,0585$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 53,10$.

Sur le plan macroéconomique ce mardi, les investisseurs devront encore composer avec un agenda allégé. Ils pourront suivre la 2ème estimation du PIB du 4ème trimestre en Zone Euro à 11h00 et les chiffres de la balance commerciale américaine à 14h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Si le biais de fond de l'indice CAC 40 reste parfaitement haussier, la tendance de très court terme est un plus indécise. En effet, l'indice a tracé vendredi un nouveau chandelier en marabozu blanc mais le volume d'échanges n'était pas au rendez-vous (volume modéré de 3,4 milliards d'euros). Et les volumes ont encore diminué hier avec seulement 2,8 milliards d'euros. Pour rappel, ce sont eux qui donnent du sens aux mouvements. Ils témoignent également de l'implication des opérateurs.

Dans l'immédiat, nous envisageons une nouvelle séance de consolidation.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5000.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 4950.00 points relancerait la pression vendeuse.

Société Générale Idée d'investissement : si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale M683S est adapté.
Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 5000.00 / 5217.00 / 5283.00
  • Support(s) : 4950.00 / 4930.00 / 4843.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -3 % / 1 % / 2 %
  • Ecart(s) support : -4 % / -5 % / -7 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Peu de volumes, un attentisme marqué (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Peu de volumes, un attentisme marqué (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI