Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 950.14 +0.59 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Pas de correction à envisager dans l'immédiat

vendredi 1 mars 2019 à 08h31

(BFM Bourse) - La séance de jeudi, débutée de façon particulièrement morose, dans un contexte géopolitique tendu, et avec une impatience latente des gérants de voir se clore les négociations commerciales sino-américaine, a été "sauvée" par les chiffres de la croissance américaine. Le CAC 40 a grignoté 0,29% à 5 240 points, alors qu'il a passé une bonne partie de la journée dans le rouge.

Au chapitre macroéconomique, la journée a donc été dominée par la publication des données avancées (donc soumises à réajustement) du Produit Intérieur Brut (PIB) américain pour le quatrième trimestre 2018. En rythme annuel, au quatrième trimestre, le Produit Intérieur Brut américain a crû de 2.6%, soit un ralentissement prononcé, mais beaucoup moins qu'attendu (+2,2%). Des données particulièrement rassurantes, donc, et particulièrement attendues avec impatience: la publication accusait un retard d'un mois en raison du shutdown.

Par ailleurs, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage pour la semaine du 18 au 24 février sont ressorties en hausse, de 8 000 unités, sans s'éloigner significativement toutefois du consensus. Belle surprise concernant l'indice d'activité PMI de Chicago, en très vive hausse ce mois-ci, à 64.7, contre une cible à 57.3.

De ce côté-ci de l'Atlantique, déception importante sur les chiffres de la dynamique des prix en France, avec une stagnation sur février en rythme mensuel, en données préliminaires, contre +0,4% attendu. Cette déception est à conjuguer avec les propos Bruno Lemaire, Ministre français de l'Economie et des Finances, qui a fait une estimation à 0.2 point d'impact négatif cumulé de croissance, des conséquences du mouvement des "Gilets jaunes" sur l'activité économique, depuis le début du mouvement de contestation. Seules les dépenses des consommateurs en France pour le mois de janvier ont dépassé les attentes, en progressant en rythme mensualisé de 1,2%.

Côté valeurs, Altran Tech. a bondi de 7,56% dans de puissants volumes (près de 5 500 000 pièces) après la publication de comptes annuels rassurants.

Dassault Aviation a progressé, en partie sur gap haussier, de 5,71% à 1 480 euros, sur des perspectives enthousiasmantes pour 2019.

Carrefour (+2,53% à 18 euros) était entouré, les actionnaires appréciant les efforts du groupe, et en particulièrement le relèvement de ses objectifs de réductions des coûts (plan de transformation 2022).

A l'inverse, Engie a flanché de 4,7% après un exercice pénalisé par les difficultés de sa branche nucléaire en Belgique (Electrabel). L'action Air France-KLM, plombée mercredi par la mise au jour du conflit entre les Pays-Bas et la France, abandonne 3,38% supplémentaires, à 10,855 euros. Technicolor perd également 2,92% après un alourdissement des pertes en 2018 et alors que le groupe a décidé de cesser de formuler des objectifs financiers chiffrés pour cette année ou les suivantes, après une série d'avertissements.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont consolidé sereinement jeudi, à l'image du Dow Jones (-0,27% à 25 916 points), ou du Nasdaq Composite (-0,29% à 7 532 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a baissé de 0,28% à 2 784 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1360$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 57.70$.

Sur le plan macroéconomique ce vendredi, à suivre une batterie d'indicateur d'activité industrielle en Europe. Les données du PMI manufacturier pour l'ensemble de la Zone Euro seront dévoilées à 10h00. A suivre également pour la Zone Euro à 11h00, le taux de chômage et l'indice des prix à la consommation, mesure phare de l'inflation. Pour les Etats-Unis le programme côté statistique est également riche, avec en particulier, les dépenses et revenus des ménages à 14h30, l'indice PMI manufacturier (ISM) à 16h00, les données révisées de la confiance du consommateur (U-Mich) à 16h00 également.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'engagement dans une légitime phase de respiration des cours est l'option privilégiée. Les marges sont importantes, sans remise en cause du biais haussier de court terme, jusque sur la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé). Les signes d'essoufflement observés sont certes très discrets, mais réels. Il s'agit d'une stagnation des volumes de transactions, et d'une difficulté de plus en plus grande à inscrire de nouveaux points hauts.

Avis neutre réitéré à l'échelle de la séance à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5445.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5205.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale 8306S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5445.00 / 5560.00 / 5665.00
Support(s) :
5205.00 / 5081.00 / 4730.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Pas de correction à envisager dans l'immédiat (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Pas de correction à envisager dans l'immédiat (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+306.60 % vs -0.42 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat