Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 580.38 +0.31 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Net regain d'espoir sur le commerce

lundi 18 mars 2019 à 08h35

(BFM Bourse) - Détente nette sur les marchés d'actions de part et d'autre de l'Atlantique, à la faveur de commentaires rassurants de Donald Trump sur l'issue du conflit commercial qui oppose les États-Unis à la Chine depuis de longs mois et qui devrait aboutir à un accord "au cours du prochain mois" selon le président américain. D'autant que, du côté chinois, Pékin a également annoncé des mesures visant à endiguer le ralentissement de son économie.

Le CAC 40 (+1,04% à 5 405 points) vendredi, a achevé une semaine finalement prolifique (+3,33%), faisant fi de l'imbroglio des débats parlementaires successifs sur les conditions de sortie du Royaume-Uni de l'Union Européenne (Brexit), fragilisant un peu plus T. May, et crispant un peu plus M. Barnier, négociateur en chef chargé de la préparation et de la conduite des négociations avec le Royaume-Uni.

Au chapitre macroéconomique, aucune surprise concernant les différents indices des prix à la consommation en Zone Euro pour le mois de février, en données finales. Quel que soit le panier de produit retenu, aucun écart n'est à signaler par rapport aux cibles respectives. Il s'agit d'une mesure phare de l'inflation, base de travail essentielle pour la Banque Centrale Européenne (BCE) dans la construction de sa politique monétaire. Hors alimentation, énergie, alcool et tabac (éléments jugés volatils), les prix ont progressé de 1.0% en rythme annualisé.

Outre Atlantique, les opérateurs ont dû composer avec la publication très attendue du rapport mensuel sur la santé de l'industrie aux Etats-Unis su le mois de février. Et les chiffres sont peu reluisants: la production industrielle a quasiment stagné (+0,1%) contre +0,4% attendu sur le mois de février, et le taux d'utilisation des capacités productives (78.2%) n'a pas atteint la cible.

Déception importante également sur l'indice baromètre manufacturier de la Fed de New York, (Empire State), qui vient de refluer à 3.7, contre un consensus au-delà de 10. A titre de comparaison, l'indicateur dépassait les 30 points en octobre 2017.

Côté valeurs, STMicroelectronics a vivement accéléré à la hausse (+4,99% à 14,62 euros), dans un climat un peu plus rassurant sur l'issue des négociations commerciales sino-américaines. Le titre du concepteur et constructeur de semi-conducteurs porte ses gains annuels à environ 20%.

Nicox (+0,83% à 6,05 euros) a passé un bonne partie de la séance vendredi dans de bonnes dispositions: la société, que son patron Michele Garufi juge toujours sous-évaluée par rapport à ses pairs américains, a conclu un accord de licence exclusif avec Ocumension Therapeutics pour le développement et la commercialisation en Chine de Zerviate.

Le secteur automobile, au sens large, était une nouvelle fois plébiscité, comme à chaque fois que se détend l'ambiance sur le front des négociations commerciales, à l'image de Renault (+1,50% à 59,68 euros), Peugeot (+1,33% à 22,16 euros), Michelin (+1,63% à 105,70 euros), Faurecia (+2,00% à 40,30 euros), Valeo (+2,98% à 27,34 euros), ou encore Plastic Omnium (+2,50% à 24,99 euros).

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont bien terminé la semaine passée, sur une séance dite des "quatre sorcières", avec des gains de 0,54% à 25 848 points pour le Dow Jones et de 0,76% à 7 688 points pour le Nasdaq Composite. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a grignoté 0,50% vendredi, à 2 822 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1340$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 58.50$.

Sur le plan macroéconomique ce lundi, à suivre les chiffres de la balance commerciale en Zone Euro à 11h00, ainsi que l'indice NAHB de l'immobilier résidentiel aux Etats-Unis à 15h00. Rendez-vous ici pour consulter l'intégralité du calendrier économique de la semaine.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Les 5 300 points, puis les 5 400 points ont été dépassés sans aucune forme d'hésitation la semaine passée, avec les trois dernières clôtures à proximité immédiate des points hauts de séance, preuve du sentiment d'impatience du camp acheteur. La moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé) va continuer de constituer un niveau dynamique de soutien graphique. Dans l'immédiat, une phase de respiration des cours est l'option retenue à l'échelle de la première séance de la semaine.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5445.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5205.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale 8306S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5445.00 / 5560.00 / 5665.00
Support(s) :
5205.00 / 5081.00 / 4730.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Net regain d'espoir sur le commerce (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Net regain d'espoir sur le commerce (©ProRealTime.com)
©2019 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+290.80 % vs +12.26 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat