Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Nervosité autour du dossier grec
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 097.03 -0.40 % Temps réel Euronext Paris
5 133.68Ouverture : 5 135.69+ Haut : 5 094.36+ Bas :
-0.71 %Perf Ouverture : 5 117.66Clôture veille : 743 885 KVolume :

CAC 40 : Nervosité autour du dossier grec

(Tradingsat.com) - Sous pression vendeuse dès l'ouverture de la séance de ce jeudi, le Cac 40 a vu sa tendance se dégrader davantage dans la matinée. L'indice a enfoncé les 4000 points pour tomber jusque sur les 3952 points. Cette dégradation de situation a concordé avec l'inscription d'un record du taux à 10 ans grec qui est passé à 7.42% ce qui a fait dévisser la devise européenne sous les 1.33000 face au Dollar mais également la place parisienne. Seul le niveau des 3952 points a réussi à stopper les velléités baissières, le Cac 40 a ensuite oscillé non loin de ces seuils durant le reste de la séance avant de finalement clore la journée sur un repli de -1.20%, à 3978 points dans un volume de 3.3 Milliards d'euros. La réunion de la BCE n'a rien changé à la situation avec des opérateurs enclins à prendre leurs bénéfices après la dernière vague de hausse. Les valeurs liées aux matières premières ont enregistré des prises de bénéfices conséquentes à l'image du repli de -2.55% de ArcelorMittal. Le compartiment bancaire malmené par la crise grecque a également été touché par de fortes tensions vendeuses : Dexia ou Société Générale ont respectivement dévissé de -3.35% et -3.14%. A noter que les opérateurs n'ont pas fait de cadeau au titre EADS qui a lâché pas moins de 3% suite à des rumeurs de désengagements de Lagardère au capital du groupe, Lagardère, seule valeur épargnée par ce vent de pessimisme avec une clôture quasiment inchangée à 31.05 euros. Outre Atlantique après un début de séance dans le rouge dans une ambiance plombée par le dossier grec et l'annonce d'une nouvelle hausse des inscriptions hebdomadaires au chômage, les indices ont peu à peu redressé la barre saluant des chiffres rassurants du côté de la consommation : le Dow Jones a progressé de +0.27% et le Nasdaq de +0.23%. Les inquiétudes autour de la dette grecque ont donc été reléguées au second plan mais la prudence reste de mise sur le continent européen où le Président de la BCE, Jean-Claude Trichet, a tenté de rassurer les marchés alors que de nombreuses interrogations demeurent autour du plan de soutien concocté de concert entre les membres de la Zone Euro et le FMI.

Graphiquement le Cac 40 est repassé sous pression baissière hier et sans marquer la moindre réaction sur sa moyenne mobile à 100 heures (tracée en orange), vers 3990 points, a rejoint les 3952 points, soit sa moyenne mobile à 20 jours (tracée en bleu foncé). La réaction sur cette moyenne déjà testée à plusieurs reprises sur le dernier mois écoulé va être déterminante. Si pour le moment, une phase de rebond est privilégiée, celle-ci ne devra pas se limiter à une simple opération de recouvrement du gap laissé ouvert à 4020 points sans quoi la dynamique acheteuse serait fragilisée.

Dans ce contexte, l'équipe de Tradingsat.com émet un avis haussier sur la séance à venir. Seul un retour sous les 3952 points relancerait la pression vendeuse.

Deux rendez-vous sont à l'ordre de jour de l'agenda macroéconomique de ce vendredi avec à 9h la balance commerciale allemande suivie à 16h par les stocks des grossistes.

Le conseil CAC 40
Positif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : -
  • Support(s) : -
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -
  • Ecart(s) support : -

Graphique en données horaires

CAC 40 : Nervosité autour du dossier grec (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Nervosité autour du dossier grec (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI