Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Manque de conviction à la bourse de paris
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 186.95 -0.06 % Temps réel Euronext Paris
5 181.15Ouverture : 5 218.56+ Haut : 5 172.78+ Bas :
+0.11 %Perf Ouverture : 5 190.17Clôture veille : 3 911 660 KVolume :

CAC 40 : Manque de conviction à la bourse de paris

(Tradingsat.com) - Le spectre d'une "crise à la grecque" plane sur les marchés financiers après la dégradation inévitable de la note souveraine de l'Espagne par l'agence Moody's et les inquiétudes autour de la banque en difficulté Anglo Irish Bank (AIB) dont le coût du sauvetage est estimé à environ 35 milliards d'euros. La Banque Centrale d'Irlande a évalué quant à elle à 29,3 Mds€ le besoin en capital d'AIB, auquel il faut rajouter 5 Mds€ dans le cas d'un scénario de stress. "Le coût total des recapitalisations devrait creuser le déficit de l'Irlande pour atteindre un niveau incroyable de 32% du PIB cette année", a commenté Gary Jenkins, directeur de la recherche Fixed Income chez Evolution Securities.

A la Bourse de Paris, qui a accusé une quatrième séance de baisse consécutive, le secteur bancaire a été malmené : Crédit Agricole (-3.45%) et Société Générale (-2.27%) ont terminé en nette baisse, tout comme Natixis (-2.33%) et BNP Paribas (-1.77%).

L'indice CAC 40 a reculé de 0.59% à 3 715 points. A Londres, le Footsie 100 s'est replié de 0.37% et à Francfort, le Dax 30 a clôturé à 6229 points en baisse de 0.29%.

Sanofi-Aventis a abandonné 1.19%. Le laboratoire a annoncé jeudi des premiers résultats positifs pour son étude "GETGOAL-L-ASIA" de phase III évaluant la tolérance et l'efficacité d'un traitement associant lixisénatide, un agoniste des récepteurs GLP-1 en une injection quotidienne, à une insuline basale. L'étude a satisfait à son critère d'évaluation principal.

Lafarge a reculé de 1.19% à 42 euros. UBS a confirmé ce matin son opinion neutre sur le secteur européen des matériaux de construction qui, selon l'analyste, aura connu en 2010 "sa pire année depuis 1995 en termes de profits, sousperformant l'indice Eurofirst 300 de 20%". La firme de recherche a par ailleurs révisé en légère baisse son objectif de cours sur Saint Gobain et Lafarge, à respectivement 37 et 43 euros (contre 38 et 44 euros auparavant).

France Télécom s'est replié de 1.15% alors que Credit Suisse a abaissé jeudi sa recommandation sur le secteur européen des télécoms de « Surpondérer » à « Pondération de marché ». Credit Suisse voit un léger risque de révisions à la baisse des prévisions du consensus sur KPN et France Télécom, valeurs sur lesquelles le courtier maintient ses opinions « Neutre » et « Sous-performance » respectivement.

A la hausse cette fois, Renault a terminé en tête de l'indice parisien. Le titre du constructeur a grimpé de 2.17% après l'ouverture hier matin à la presse du Mondial de l'Automobile 2010.

Outre-Atlantique, la Bourse américaine a terminé dans le rouge. Le Dow Jones 30 a reculé de 0.44% à 10788 points, le Nasdaq Composite s'est replié de 0.33% à 2369 points et l'indice phare de Wall Street, le S&P500, a clôturé à 1141 points en baisse de 0.31%.

Ce lundi matin, le contrat à terme sur le CAC 40, pour le mois d'octobre, progresse actuellement de 0.69% à 3733 points dans le sillage des places asiatiques. Cette orientation laisse présager une ouverture en légère baisse de l'indice parisien. Sur le marché des changes, l'euro s'échange actuellement contre 1.3645 dollar.

Jeudi l'indice français est venu tester sa zone de support des 3700 points pour finalement rebondir encore une fois. A moyen terme, la tendance sur l'indice parisien n'est pas très claire. En effet, l'indice n'arrive toujours pas à se stabiliser au-dessus des 3800 points et à chaque retour vers les 3700 points un fort courant acheteur se manifeste. A court terme, un début de séance dans le rouge est à attendre. Le franchissement 3800 points pourrait entraîner l'indice parisien en direction des 3825, voire des 3840 points.

Dans ce contexte, l'équipe de Tradingsat.com émet un avis neutre sur la séance à venir. Cependant, un franchissement des 3800 points raviverait la tension à l'achat, tandis qu'une rupture des 3700 points relancerait la pression vendeuse.

Au chapitre macroéconomique, les opérateurs prendront connaissance du taux de chômage en Europe à 11h00. Outre-Atlantique, la journée sera chargée. A 14h30 nous prendrons connaissance des revenus et dépenses des ménages. A 16h00, l'ISM manufacturier et les dépenses de construction nous seront communiqués. (Heure de Paris)

Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : -
  • Support(s) : -
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -
  • Ecart(s) support : -

Graphique en données horaires

CAC 40 : Manque de conviction à la bourse de paris (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Manque de conviction à la bourse de paris (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI