Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 233.63 -1.88 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Les tensions sur la demande d'énergie interrogent

mardi 18 janvier 2022 à 08h30

(BFM Bourse) - Rassuré par le niveau de croissance en Chine, le marché parisien a entamé la semaine 3 du bon pied (+0,82% à 7 201 points), dans des volumes toutefois très timides, en raison de la fermeture de Wall Street pour un jour férié (Commémoration de la naissance de Martin Luther King). Le marché reste volatil, dans un contexte de tensions sur les prix, en particulier de l'énergie.

Les principaux drivers de marchés vont rester les perspectives d'inflation de part et d'autre de l'Atlantique, les rendements des obligations d’États, et le calendrier des principales Banques centrales. Alors que les Minutes, par leur ton, ont rafraichi l'ambiance du début d'année, 3 hausses des taux fédéraux semble être un scénario acquis. Le patron de JP Morgan s'attend même pour sa part à 4 hausses. Jamie Dimon anticipe en effet que l'inflation se maintiendra bien au-delà de l'objectif de 2% de la Fed en 2022 et mise donc sur plus de 4 hausses de taux de la banque centrale cette année, ce qui engendrera davantage de volatilité.

"Du côté de la Fed, le marché attend, dès sa prochaine réunion, des éléments de confirmation quant à la réduction des achats d’actifs, du rythme des hausses des taux, voire de réduction de la taille de son bilan", note Jean-Jacques Friedman - Directeur des investissements de VEGA Investment Managers, filiale de Natixis Wealth Management." A cette occasion, la Fed pourrait modérer l’ensemble de ses anticipations tout en maintenant sa crédibilité face à des statistiques d’inflation qui ne se sont pas encore améliorées, notamment du fait des conséquences d’Omicron sur les circuits d’approvisionnement."

Les opérateurs ont jeté lundi un œil attentif aux données de croissance en Chine hier matin, principal rendez-statistique lundi. Au quatrième trimestre, la croissance s'élève en rythme annualisé à +4,0%, nettement au-delà des attentes. Ce qui n'a pas empêché la Banque populaire de Chine de baisser ses taux directeurs, dans le contrepied de ses principales homologues, pour dynamiser davantage la croissance. A noter que la production industrielle, à +4,3% sur un an en volume, a également dépassé les attentes.

Côté valeurs, à signaler un début de rebond technique de contestation sur un certain nombre de dossiers "Growth", à l'image de Christian Dior (+2,78% à 683,0 euros), ou Hermès (+3,58% à 1 345 euros). EDF a perdu 4,21% supplémentaires après sa chute de près de 15% la veille à l'annonce par le gouvernement français de nouvelles mesures visant à limiter la hausse du prix de l'électricité et de la révision concomitante de la prévision de production du parc nucléaire de l'énergéticien.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1400$. Le baril de WTI, l'un des baromètres de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 85,30$.

A suivre à l'agenda ce mardi, en priorité l'indice ZEW de confiance dans l'économie allemande à 11h00 et outre Atlantique, l'indice manufacturier de la Fed de NY (Empire State) à 14h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Le trend de fond n'est pas menacé à ce stade, mais force est de constater que les pertes de Wall Street la semaine passée ont eu des répercussions à Paris, sous forme de profits ponctuelles et ciblées à Paris, prises de profits dont l'ampleur doit être envisagée à l'aune des avancées initiales, dossiers par dossiers. Nous restons tout de même largement au-dessus d'une oblique haussière et de la moyenne mobile à 100 jours (en orange), repères qui tendent progressivement à se confondre, et qui vont donc gagner en signification technique. Nous penchons pour le scénario d'un rapprochement, par les cours, de ce niveau de support.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 7390.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
7390.00 / 7500.00
Support(s) :
7000.00 / 6784.00 / 6656.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Les tensions sur la demande d'énergie interrogent (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Les tensions sur la demande d'énergie interrogent (©ProRealTime.com)
©2022 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.70 % vs +25.40 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat