Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Les secteurs bancaire et automobile plombent le marché
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 291.22 +0.42 % Temps réel Euronext Paris
5 274.36Ouverture : 5 291.60+ Haut : 5 259.63+ Bas :
+0.32 %Perf Ouverture : 5 268.85Clôture veille : 2 129 070 KVolume :

CAC 40 : Les secteurs bancaire et automobile plombent le marché

(Tradingsat.com) - Février a débuté sur une note nettement baissière avec une chute du Cac 40 en milieu de matinée sur les 2867 points, en recul de 3.50%. Retour au tapis pour BNP Paribas qui au plus bas de la séance s'est effondrée de 14% alors que la banque a dévoilé les détails concernant l'acquisition des activités de Fortis en Belgique et au Luxembourg. Mais plus généralement, c'est l'ensemble du secteur bancaire qui a fait office de lanterne rouge sur le marché. Concernant le département automobile, les derniers chiffres publiés ont confirmé un secteur en pleine déconfiture avec un fléchissement des immatriculations plus de 7% pour le mois de janvier et des constructeurs français particulièrement touchés par des ventes en chute libre de 14% alors que les ventes des marques étrangères progressent de 0.30%. Aux États-Unis, la récession s'installe avec un nouveau recul de 1% des dépenses des ménages, soit le sixième mois consécutif de baisse, et un repli de 1.40% des dépenses de constructions. Seuls les indicateurs en provenance de l'activité manufacturière ont pu quelque peu rassurer les opérateurs, avec une contraction moins marquée que prévue pour le mois de janvier. Dans ces conditions encore pesantes, les marchés américains ont connu une nouvelle séance sous pression à l'image du Cac 40 qui a toutefois réussi à limiter ses pertes en fin de journée avec une clôture en baisse de 1.48% à 2930 points dans un volume réduit de moins de 2.5 Milliards d'euros. Sur le plan des valeurs, le compartiment bancaire a signé la plus mauvaise performance de la journée BNP Paribas en tête (-8.71%) suivi par le secteur automobile avec une chute de 4.92% de Peugeot, de 4.09% de Renault ou encore de 3.65% de Michelin. Outre-Atlantique, l'examen du plan de sauvetage a commencé ce lundi au Sénat, le consensus n'est pour le moment pas en voie d'être trouvé car les Républicains font entendre leurs divergences, le débat continuera probablement d'animer l'actualité tout au long de la semaine et concentrera l'attention de nombre d'opérateurs qui ont placé une grande partie de leurs espoirs dans ce plan de relance. Devant cette incertitude liée à la probable lenteur du calendrier de mise en place des mesures phares, Wall Street est resté fébrile et a continué d'encaisser les signes de détérioration de l'activité et les nouvelles annonces de suppression d'emplois avec notamment 7000 postes rayés de la carte par la chaîne de grands magasins Macy's (-4%). Les indices ont finalement clôturé en ordre dispersé avec un repli de 0.80% Dow Jones mais une avancée de 1.22% du Nasdaq notamment soutenu par les rebonds des technologiques comme Intel (+5.66%) ou Microsoft (+4.85%). A noter en France et dans la plus grande indifférence des marchés, le premier ministre François Fillon a décliné son plan de relance qui apparaît aux yeux de nombre d'économistes déjà insuffisant pour relancer la machine économique. Orienté sur l'aide à l'investissement, les voix s'élèvent pour réclamer un soutien massif à la consommation. En Asie, le Nikkei a aligné une troisième séance consécutive de repli, en légère baisse de 0.62%.

Graphiquement le Cac 40 a allègrement enfoncé a moyenne mobile à10 jours (tracée en bleu clair), vers 2942 points, et revient dans une zone dangereuse à deux pas d'un palier intermédiaire à 2835 points. Ce niveau constitue un garde fou bien faible pour empêcher une nouvelle décrue jusque sur ses derniers planchers à 2770 points. Toutefois à très court terme, la séance d'hier en forme de marteau donne une indication de faiblesse dans la tenue du courant vendeur. Il pourrait donc s'ensuivre une réaction haussière mais de nature très technique avec un pull-back possible contre la moyenne mobile à 20 jours (tracée en bleu foncé), vers 3065 points.

Dans ce contexte, l'équipe de Tradingsat.com émet un avis neutre sur la séance à venir. Cependant, un franchissement des 2950 points raviverait la tension à l'achat, tandis qu'une rupture des 2870 points relancerait la pression vendeuse.

Sur le plan macro-économique, aucun chiffre majeur n'est attendu ce mardi. Concernant l'actualité des sociétés, le calendrier sera plus animé avec notamment les trimestriels de Vinci, BP, Dow Chimicals, Electronic Arts ou encore UPS.

Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : -
  • Support(s) : -
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -
  • Ecart(s) support : -

Graphique en données horaires

CAC 40 : Les secteurs bancaire et automobile plombent le marché (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Les secteurs bancaire et automobile plombent le marché (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...