Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Les marchés au tapis
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 127.70 +0.20 % Temps réel Euronext Paris
5 133.68Ouverture : 5 143.48+ Haut : 5 094.36+ Bas :
-0.12 %Perf Ouverture : 5 117.66Clôture veille : 2 795 090 KVolume :

CAC 40 : Les marchés au tapis

(Tradingsat.com) - Au lendemain d'un week-end particulièrement mouvementé en Europe qui a vu le gouvernement allemand sauver à l'arraché de la faillite la banque Hypo Real Estate, le Cac 40 a plongé de près de 5% à l'ouverture. Avec un système bancaire allemand au bord de la crise de nerfs, le gouvernement a, pour éviter un mouvement de panique, annoncé une garantie illimitée des comptes de dépôt, du jamais vu dans l'histoire de ce pays et sans aucune consultation avec ses alliés européens. La tension était particulièrement palpable sur les marchés et aucune valeur du Cac 40 ou du SRD ne s'aventurait dans le vert. Au plus bas depuis quatre ans, les initiatives de soutien au marché sont restées vaines. La chute du pétrole a exposé les valeurs de ce secteur à de forts dégagements. Tombé à son plus bas niveau depuis huit mois, le baril à New York a glissé sous la barre des 90$ pointant à 87.80$. Ainsi après le vote du plan Paulson, les inquiétudes conjoncturelles ont repris le dessus. Ce plan de sauvetage qui se présentait comme une des clés pour rétablir la confiance a de toute évidence manqué son objectif à très court terme, et c'est désormais la planète financière européenne qui a fait vaciller le reste de la finance mondiale. La dégradation ne s'est pas cantonnée au secteur bancaire même si Dexia a accusé le plus fort repli des valeurs du Cac 40 à -20.29%. Les valeurs industrielles ont aussi dévissé, ArcelorMittal abandonnant plus de 14%. Ce n'est pas de l'autre côté de l'Atlantique que les marchés européens ont pu trouver un quelconque soutien. Les marchés US étaient aussi en chute libre à leur ouverture : le Dow Jones a plongé sous le seuil psychologique des 10000 points tombant à des niveaux oubliés depuis quatre ans. Emporté par une spirale baissière que rien ne semblait être en mesure d'arrêter, le Cac 40 s'est enfoncé sur les 3679 points avant de clôturer juste au-dessus de seuil des 3700 points en baisse de 9.04% dans un volume de 7.6 Milliards d'euros, soit le plus fort recul depuis sa création en 1988. Le précédent record datant du 11 septembre 2001 à -7.39% a donc été pulvérisé. Dans ce contexte de crise, la devise européenne s'est laissée aspirer à la baisse face au dollar tombant sous les 1.35. Du côté du marché interbancaire, la situation restait paralysée avec un Euribor à un record historique. Incapable de montrer un front uni, les derniers développements de la crise en Europe ont affolé les marchés américains et au plus fort de la tempête le Dow Jones a dévissé de plus de 7.5% et le Nasdaq de plus de 8.50%. En fin de séance, les indices se sont quelque peu repris mais le Dow Jones n'a pas réussi à réintégrer le seuil des 10000 points et a terminé en recul de 3.58%, soit une baisse cumulée sur les quatre dernières séances de tout de même 8.50%. Avec l'Europe qui a fait une entrée fracassante dans la crise du crédit, les opérateurs craignent désormais de lourdes conséquences pour la croissance internationale et les voix s'élèvent aux États-Unis pour engager des mesures coordonnées au niveau mondial. Ce matin, la tempête boursière ne faiblissait pas en Asie notamment au Japon où le Nikkei a abandonné jusqu'à plus de 5% en début de séance avant de sensiblement se reprendre. Ce nouveau vent de panique vient notamment de la chute du dollar face au yen ce qui fait craindre pour les exportations japonaises.

Graphiquement les précédents supports identifiés à 3934 points et 3845 points ont été inefficaces pour ralentir la chute du marché qui s'est en fait accélérée lundi jusque sur la borne basse du canal descendant de moyen terme (tracé noir) qui gravite actuellement vers 3710 points. Ce seuil graphique pourrait être l'occasion de casser la spirale baissière dans laquelle a plongé l'indice permettant aux opérateurs de reprendre leur souffle. Cela se traduirait alors par un sursaut d'ordre technique en direction des 3800 points, voire des 3880 points dans un premier temps. En revanche si les 3710 points lâchaient prise, les 3600 points qui correspondent à des anciens planchers d'octobre 2004 passeraient en ligne de mire.

Dans ce contexte, l'équipe de Tradingsat.com émet un avis haussier sur la séance à venir. Seul un retour sous les 3680 points relancerait la pression vendeuse.

Au titre des actualités macro-économiques, le compte rendu de la politique monétaire de la Fed est attendu pour 20h. Sur le plan européen, la réunion des 27 aujourd'hui sera suivie de près dans l'espoir de propositions communes de la part de la Commission pour restaurer la confiance.

Le conseil CAC 40
Positif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : -
  • Support(s) : -
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -
  • Ecart(s) support : -

Graphique en données horaires

CAC 40 : Les marchés au tapis (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Les marchés au tapis (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI