Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Les indices piquent du nez avant l'emploi us
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 059.20 -0.37 % Temps réel Euronext Paris
5 063.36Ouverture : 5 081.61+ Haut : 5 029.06+ Bas :
-0.08 %Perf Ouverture : 5 077.91Clôture veille : 5 940 060 KVolume :

CAC 40 : Les indices piquent du nez avant l'emploi us

(Tradingsat.com) - Après une ouverture proche de l'équilibre jeudi, le Cac 40 a pris un biais baissier qui est dans un premier temps resté sous contrôle. En revanche durant la seconde partie de l'après-midi, la situation s'est davantage dégradée et la place parisienne a subi un sérieux revers en plongeant en clôture de -2.89% sur les 3689 points, dans un volume d'échanges qui a avoisiné les 4 Milliards de dollars. Ce n'est pas le statu quo attendu de la BCE qui a mis le feu aux poudres mais plutôt la hausse inattendue des inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis qui a refroidi les pulsions haussières des investisseurs pourtant bien présentes sur les dernières séances. Le tableau des hausses a sans surprise été déserté par les valeurs du Cac 40, cette dernière déferlante baissière n'a en effet épargné aucun titre avec un gros coup dur pour les bancaires qui pour la deuxième séance consécutive ont encaissé les plus forts replis dans un contexte dégradé par le poids des dettes publiques en Grèce, au Portugal ou encore en Espagne. Société Générale a lâché -5.79%, Crédit Agricole -5.17% et BNP Paribas a dégringolé de -5.14%. Le secteur automobile a également été attaqué comme en témoignent les reculs de -4.52% de Renault ou -4.45% de Peugeot. Outre Atlantique, la séance a été éprouvante pour les indices qui ont mal encaissé les derniers chiffres sur l'emploi ce qui fait craindre pour les statistiques mensuelles à paraître ce vendredi. Le Dow Jones a même fait un temps une incursion sous la barre symbolique des 10000 points avant de finalement clôturer la séance juste au-dessus de ce seuil en fort repli de -2.61%, soit des niveaux datant de novembre dernier. Sur le plan des technologiques, les bons résultats de Cisco Systems- (+0.39%) sont restés insuffisants pour maintenir son indice de référence la tête hors de l'eau et le Nasdaq a plongé de -2.99%. Les conditions difficiles de certains pays de la zone Euro continuent de plomber la devise paneuropéenne qui a cette fois-ci enfoncé les 1.3800 dollar. Même tendance sur le front du pétrole dont les cours ont abandonné près de 4 dollars hier sur le Nymex pour revenir sur le seuil des 73 dollars le baril.

Graphiquement la réaction du Cac 40 au contact de sa moyenne mobile à 100 jours (tracée en orange), vers 3820 points, a été sans appel avec le retracement en une seule séance de trois jours de rebond. L'indice est donc revenu tester ses planchers annuels à 3689 points dont la rupture ne laisserait que peu de doutes quant à une prochaine phase de correction en direction d'un support à 3615 points. Une réaction sur les 3689 points reste possible mais le contexte du marché ne fait pas pencher nos analystes pour ce scénario.

Dans ce contexte, l'équipe de Tradingsat.com émet un avis négatif sur la séance à venir. Seul un franchissement des 3773 points raviverait la tension à l'achat.

Le rendez-vous macroéconomique majeur du jour sera sans conteste la publication du taux de chômage américain prévue pour 14h30. Plus tôt à 12h, les opérateurs auront pris connaissance de la production industrielle allemande.

Le conseil CAC 40
Négatif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : -
  • Support(s) : -
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -
  • Ecart(s) support : -

Graphique en données horaires

CAC 40 : Les indices piquent du nez avant l'emploi us (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Les indices piquent du nez avant l'emploi us (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...