Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 007.46 -0.96 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Les espoirs de baisse imminente des taux fédéraux sont enterrés

mercredi 10 juillet 2019 à 08h34

(BFM Bourse) - Dans un marché bien peu inspiré, et bien peu inspirant, le CAC 40 a clôturé la séance de mardi en légère baisse (-0,31% à 5 572 points), dans des volumes minces, avec l'acceptation désormais résignée d'un report sine die d'une baisse des taux fédéraux.

Le scénario d'un statu quo monétaire pour les mois à venir a été étayé vendredi par la teneur du rapport NFP sur l'emploi privé aux Etats-Unis.

Pour rappel, le niveau nettement plus élevé que prévu des créations de postes en juin (224 000, très largement au-delà du consensus ) ne plaide en effet pas pour une geste significatif de la banque centrale américaine à la fin du mois, alors que beaucoup d'intervenants espéraient une réduction des taux d'intérêt. Le prochain rendez-vous à même d'entériner le scénario monétaire, ou de la bouleverser, est la publication à la fin du mois des chiffres définitifs de la croissance du PIB américain au premier semestre.

Parallèlement, la Banque de France a révisé à la baisse sa prévision de croissance française au deuxième trimestre, de 0,3% à 0,2%. L'institution financière a justifié ce recul par une baisse "significative" de la production industrielle en juin, en particulier dans l'automobile, le caoutchouc-plastique et l'informatique-électronique.

Dans ces conditions, le secteur automobile (équipementiers compris) a été malmené, à l'image de Peugeot (-2,30% à 21,62 euros), Renault (-2,31% à 52,39 euros), Michelin (-2,21% à 108,50 euros), Faurecia (-4,83% à 36,86 euros), Valeo (-4,21% à 25,71 euros), ou Plastic Omnium (-4,55% à 20,79 euros).

En outre, le secteur automobile européen est toujours sous la menace de sanctions américaines, Donald Trump ayant menacé la semaine dernière de relever de 2,5% à 25% les droits de douane sur les véhicules et pièces automobiles en provenance de l'Union européenne. Selon une étude réalisée par Oxford Economics, cette surtaxation ferait reculer de 0,2 point le PIB de la zone euro d'ici à 2021.

Au chapitre macroéconomique, très peu de choses à se mettre sous la dent mardi. Côté européen, seules les ventes au détail italiennes figuraient à l'agenda. Elles ont baissé de 0,7% en mai, en données mensuelles et définitives, là où en moyenne, les économistes et analystes interrogés envisageant une stabilisation.

Côté américain, l'indice NFIB du marché immobilier résidentiel américain est sorti sans écart au consensus. Les nouvelles offres d'emploi (JOLTS) ont manqué la cible, sans pour autant s'en éloigner suffisamment pour provoquer des décalages de cours.

Pour les autres valeurs de la cote parisienne, les cycliques, en particulier les valeurs présentes sur les ressources de base, étaient à la peine, à l'image de CGG (-3,88% à 1,7480 euro), ou Eramet (-7,97% à 52,22 euros).

Rallye, la holding de Casino, a chuté de 10,69% à 5,68 euros. Le tribunal de commerce de Paris a autorisé la Société Générale à récupérer des actions représentant 3,4% du capital de Rallye en garantie de contrats conclus avec Foncière Euris, l'une des holdings du groupe de Jean-Charles Naouri.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont terminé la séance de mardi en ordre dispersé. Le Dow Jones a perdu 0,08% à 26 783 points, et le Nasdaq Composite, à forte "coloration" technologique, a gagné 0,54% à 8 141 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a grignoté 0,12% à 2 980 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1,1210$. Le baril de WTI, un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 58,60$.

Au chapitre macroéconomique ce mercredi, la production industrielle française à 08h45, la production industrielle italienne à 10h00, le PIB du Royaume-Uni à 10h30, et pour les Etats-Unis, les données finales des stocks des grossistes à 16h00, les stocks de pétrole à 16h30, et le compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire à 20h00.

Les opérateurs tournent donc de nouveau leur attention vers l'audition semestrielle du président de la Fed, Jerome Powell, mercredi et jeudi devant le Congrès américain.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Voici pour rappel les éléments techniques et psychologiques que nous présentions hier avant l'ouverture du marché.

L'ensemble des gains engrangés en séance mercredi 3 juillet ont été retracés, ce qui ne donne plus de sens prédictif positif à cette bougie. Les volumes, très timides alors, avait déjà relativisé l'idée d'extension haussière. Désormais l'hypothèse d'un comblement, à terme cette semaine, du gap du 1er juillet (son reliquat en réalité) est plausible. D'autant que les volumes continuent d'envoyer un message d'absence de motivation.

Ce gap a été comblé très précisément, avant une inversion de vapeur en cours même de séance. Avis neutre proposé à l'échelle de la séance à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5600.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5544.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale C485S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5600.00 / 5665.00 / 6000.00
Support(s) :
5544.00 / 5445.00 / 5342.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Les espoirs de baisse imminente des taux fédéraux sont enterrés (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Les espoirs de baisse imminente des taux fédéraux sont enterrés (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.20 % vs +0.73 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat