Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Les clés du rebond ?
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 161.08 +0.65 % Temps réel Euronext Paris
5 130.53Ouverture : 5 193.19+ Haut : 5 130.53+ Bas :
+0.60 %Perf Ouverture : 5 127.70Clôture veille : 3 282 490 KVolume :

CAC 40 : Les clés du rebond ?

(Tradingsat.com) - Après la chute brutale de New York jeudi soir, l'effondrement des marchés asiatiques vendredi matin, les places européennes n'ont pas fait de miracle en plongeant de 10% quelques minutes après leur ouverture, du jamais vu. Le Cac 40 a ensuite péniblement tenté de rester collé aux 3200 points. La volatilité a une fois encore été à son comble et les opérateurs ont continué d'assister, ou de participer, au jeu de massacre qui s'est ce vendredi abattu sur des valeurs comme Alcatel-Lucent (-14.64%), Renault (-14.49%), Société Générale (-13.04%) et encore bien d'autres. La liste serait en effet longue car seules deux valeurs s'en sont sorties indemnes, il s'agit de Dexia (+2.87%) qui a bénéficié de l'annonce de la garantie de ses prêts interbancaires de la part des gouvernements belge, français et luxembourgeois et de LVMH (+0.48%) dont la notoriété de ses marques pourrait constituer un bon caractère défensif. Au moment de l'ouverture des marchés américains, le Cac 40 a connu une nouvelle purge inscrivant un plus bas à 3048 points en repli de 11.50%. Après avoir de nouveau touché le fond, l'indice a tenté un rebond qui s'est prolongé jusque contre les 3280 points avant une clôture sur une chute de tout de même 7.73% dans un volume qui s'est nettement étoffé de près de 9.5 Milliards d'euros. Sur la semaine le bilan est lourd, avec un plongeon de 22% de la place parisienne. On peut réellement parler de mouvement de panique qu'aucune mesure aussi importante soit-elle n'a réussi à stopper. La baisse des taux, l'injection régulière et massive de liquidités, les appels au retour à la confiance, la hausse des niveaux de garantie des avoirs, rien n'y a fait. Le Dow Jones a toutefois réussi à l'issue d'une séance très agitée à limiter les pertes en clôture à 1.49% après avoir abandonné plus de 8% en cours de séance. Même situation pour le Nasdaq qui, après s'être effondré de plus de 6%, s'est offert le luxe d'une clôture positive de 0.27% mettant ainsi fin à une longue série de sept séances de repli. A l'issue de la réunion du G7 vendredi soir, les ministres des finances se sont engagés à relancer le marché interbancaire complètement paralysé en ce moment et à permettre aux banques de lever des capitaux. Sur le vieux continent, l'absence d'unité dans la communauté européenne avait contribué à alourdir l'ambiance. Incapable de se mettre d'accord sur nombre de décisions, les intérêts nationaux avaient repris le dessus. Mais le sommet des quinze pays de l'Eurogroupe qui s'est tenu en toute fin de week-end a permis de rectifier le tir et d'afficher une certaine unité pour déboucher sur une réponse concertée à la crise. Inspirées du vaste plan décidé par la Grande Bretagne qui débouchera ce lundi sur la recapitalisation de quatre des principales banques du pays (RBS, HBOS, Barclays et la Lloyds TSB), ces mesures visent à garantir les prêts interbancaires, à renforcer les fonds propres voire à recapitaliser les banques si cela était nécessaire. Comme le G7, l'Eurogroupe a donc réussi à parler d'une seule voix, reste à savoir si cela va être suffisant pour convaincre les marchés que l'heure du rebond a sonné. En Asie, le début de semaine semblait démarrer sous de meilleurs hospices sans toutefois qu'une indication puisse être donnée du côté du Japon, le marché étant fermé pour cause de jour férié.

Graphiquement le Cac 40 a inscrit un nouveau plancher en séance sur les 3048 points et fait apparaitre sur la séance de vendredi une configuration presque parfaite en doji (graphique journalier). Cette figure qui met en évidence un retour à l'équilibre entre les forces en présence, pourrait donner une première indication de retournement. Le Cac 40 prépare donc le terrain pour reprendre de la hauteur ce qui ne serait pas du luxe avec la chute de 1000 points enregistrée depuis le début du mois. C'est dans un premier temps le recouvrement du gap laissé à 3390 points qui serait visé. Au-delà, le courant haussier devrait être assez puissant pour déboucher sur de nouvelles oscillations autour des 3500 points. En revanche si à l'approche de la borne haute du canal baissier horaire (tracé noir), vers 3400 points, l'indice montrait de nouveaux signes d'hésitation, la situation pourrait radicalement s'inverser au profit d'une nouvelle vague de repli au sein du canal.

Dans ce contexte, l'équipe de Tradingsat.com émet un avis haussier sur la séance à venir. Seul un retour sous les 3120 points relancerait la pression vendeuse.

Sur le plan macro-économique, l'actualité sera calme, ce ne sera pas le même cas concernant les états qui pourraient initier de nouvelles dispositions ou ratifier les prises de décision de ce week-end. En Grande Bretagne, le gouvernement devrait détailler dans la matinée les modalités de son plan de sauvetage bancaire. En France c'est un conseil des ministres extraordinaire qui se tiendra à 14h à la suite duquel de nouvelles mesures issues du plan de l'Eurogroupe pour assurer la pérennité des banques devraient être annoncées.

Le conseil CAC 40
Positif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : -
  • Support(s) : -
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -
  • Ecart(s) support : -

Graphique en données horaires

CAC 40 : Les clés du rebond ? (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Les clés du rebond ? (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI